Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

 

 

(Publication du 04 Décembre 2021) – FORMULE 1 – GRAND PRIX DE FRANCE 1979 – Circuit de DIJON PRENOIS – Dans ma première partie de carrière, j’ai eu la chance de vivre en direct sur place pour l’Agence France Presse, la très historique passe d’armes entre les 2 pilotes René ARNOUX sur RENAULT RS 10 Turbo et Gilles VILLENEUVE sur FERRARI 312 T4 à moteur flat 12. Historique d’une part, parce que la pole position du Grand Prix avait été prise par Jean Pierre JABOUILLE et d’autre part la première ligne était 100% RENAULT avec le pilote grenoblois René ARNOUX qui avait rejoint en cette année 1979 « mamouille » comme second pilote qui avait réalisé le deuxième temps des « qualifs ». Historique, ce Grand-Prix de France 1979, le fut également par la victoire de JP. JABOUILLE toute première victoire d’une F1 à moteur turbocompressé ; on connait la suite : la généralisation de la turbo compression et pas qu’en F1 ! Cependant, ce Grand-Prix de France à Dijon fut historique parce qu’il fut le théâtre d’une lutte homérique entre Arnoux et Villeneuve durant la phase finale de la course où le « petit prince de la F1 » Gilles VILLENEUVE qui ne freinait presque jamais (à plus de 200 km/h en moyenne) restait aux cotés de la Renault Turbo d’Arnoux qui fermait la porte au canadien à chaque virage où la Renault virait avec une meilleure tenue de route que la Ferrari alors que la « macchina rossa » doté de son boxer 12 cylindres reprenait un peu de souffle en ligne droite. Les 2 pilotes rivalisant alors de capacités de pilotage hors du commun dans cette lutte, virage par virage, du jamais vu à l’époque. C’est dans la dernière ligne droite que la Ferrari s’imposait d’une longueur pour la 2éme place devant la Renault de René Arnoux 3éme. Gilles Villeneuve devait décéder en course au GP de Zolder (NL) en 1982 victime d’un accrochage avec l’autre Ferrari de Didier Pironi. Photo réalisée le dimanche 1er juillet 1979 pour l’Agence France Presse (AFP). Je n’avais même pas 25 ans ! - avec NIKON FM2 Moteur MD12 – 300 mm – 1/500éme sec. – Film KODAK Ektachrome 400 asa - Document fortement réduit en qualité et en dimensions. Photo sous Copyright AFP/Michel HUGUES - www.michelhugues.com


 Michel HUGUES – Michel HUGUES PHOTOGRAPHY – www.michelhugues.com

 

– FORMULE 1 – GRAND PRIX DE FRANCE 1979 – Circuit de DIJON PRENOIS – le duel historique  ARNOUX-VILLENEUVE 

Dans ma première partie de carrière, j’ai eu la chance de vivre en direct sur place pour l’Agence France Presse, la très historique passe d’armes entre les 2 pilotes René ARNOUX sur RENAULT RS 10 Turbo et Gilles VILLENEUVE sur FERRARI 312 T4 à moteur flat 12 dans le cadre du Grand Prix de France F1 à Dijon.

Historique d’une part, parce que la pole position du Grand Prix avait été prise par Jean Pierre JABOUILLE et d’autre part la première ligne était 100% RENAULT avec le pilote grenoblois René ARNOUX qui avait rejoint en cette année 1979 « mamouille » comme second pilote qui avait réalisé le deuxième temps des « qualifs ».

Historique, ce Grand-Prix de France 1979, le fut également par la victoire de JP. JABOUILLE toute première victoire d’une F1 à moteur turbocompressé ; on connait la suite : la généralisation de la turbo compression et pas qu’en F1 !

 

le théâtre d’une lutte homérique entre Arnoux et Villeneuve

 

Cependant, ce Grand-Prix de France à Dijon fut historique parce qu’il fut le théâtre d’une lutte homérique entre Arnoux et Villeneuve durant la phase finale de la course où le « petit prince de la F1 » Gilles VILLENEUVE qui ne freinait presque jamais (à plus de 200 km/h en moyenne) restait aux cotés de la Renault Turbo d’Arnoux qui fermait la porte au canadien à chaque virage où la Renault virait avec une meilleure tenue de route que la Ferrari alors que la « macchina rossa » doté de son boxer 12 cylindres reprenait un peu de souffle en ligne droite.

Les 2 pilotes rivalisant alors de capacités de pilotage hors du commun dans cette lutte, virage par virage, du jamais vu à l’époque. C’est dans la dernière ligne droite que la Ferrari s’imposait d’une longueur pour la 2éme place devant la Renault de René Arnoux 3éme.

Gilles Villeneuve devait décéder en course au GP de Zolder (NL) en 1982? victime d’un accrochage avec l’autre Ferrari de Didier Pironi.

Photo réalisée le dimanche 1er juillet 1979 pour l’Agence France Presse (AFP). Je n’avais même pas 25 ans ! –

Réalisé avec NIKON FM2 Moteur MD12 – 300 mm – 1/500éme sec. – Film KODAK Ektachrome 400 asa – Document fortement réduit en qualité et en dimensions.

Photo sous Copyright AFP/Michel HUGUES – www.michelhugues.com

 

Grand Prix de France Formule 1 1979 - Dijon-Prenois - Copyright Michel HUGUES pour AFP - 1979 -43B-nikonFM2-Pour AFP - www.michelhugues.com

Grand Prix de France Formule 1 1979 – Dijon-Prenois – Copyright Michel HUGUES pour AFP – 1979 – 43B -nikonFM2-Pour AFP – www.michelhugues.com

0 Comments

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

close
Restons Connectés - Les prochaines publications de galeries photos
Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé