Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

 

(Publication du Jeudi 16 décembre 2021) – Nicolas SARKOZY et Claude GUEANT, dans un très surprenant éloignement et une sorte de « distanciation sanitaire » plus qu’étonnante et en public, remarquée le 19 Mai 2011 à Bormes les Mimosas (Var). J’avais tous mes « capteurs » sensoriels intellectuels « en alerte rouge », ce jour-là, j’avais été invité à suivre le déplacement du président de la république Nicolas SARKOZY toute juste une année avant l’élection de son successeur, un certain « président normal ». Nous étions juste une semaine après le début de l’affaire Strauss-Kahn & Diallo à New-york. L’action se déroulait dans une immense salle de réunion et de sports où le président Sarkozy faisait le point avec l’ensemble des maires du Var sur les relations Etat/Communes ! Nicolas Sarkozy était accompagné notamment de M. Hubert FALCO, toujours actuel maire de Toulon depuis 2001, successivement secrétaire d'État à l'Aménagement du territoire, il assurera la restructuration de la carte de France militaire avec la suppression de 83 sites militaires à travers la France et, enfin à partir de 2009, nommé secrétaire d'État à la Défense et aux Anciens combattants en juin 2009 dans ce même gouvernement Fillon. On notait également la présence de M. Philippe RICHERT, alors ministre chargé des collectivités territoriales. Il était même choquant de voir et de constater que dans cette délégation présidentielle, personne ne parlait plus avec M. Claude GUEANT, alors ministre de l’Intérieur, poste oh combien important de notre république. Plus personne chez les officiels ne le regardait, tous évitaient son regard, tous cherchaient à ne plus croiser son regard, aucune mention des uns et des autres à son égard, face aux différents publics réunis dans cette salle, ce jour-là, ambiance lourde et lugubre visible de tous. Pourtant aucune information particulière sur les relations du président et de son ministre ne filtra immédiatement. Mystère ! Nous n'en saurons jamais rien à cette époque. En mars 2011, 2 mois plus tôt, nous en étions à l’offensive militaire occidentale en Libye qui aboutira plus tard le 20 octobre à l’exécution de Mohamard Kadafi, Quelques jours après, son fils Saif al-Islam Kadhafi avait déclaré : « Il faut que Sarkozy rende l'argent qu'il a accepté de la Libye pour financer sa campagne électorale que nous avons financée » Moins de 2 ans plus tard, des juges s'interrogèrent, selon Le Canard enchaîné sur le versement de plus d’un demi-million d’€uros depuis l'étranger sur un compte de Claude Guéant, qui démentira ensuite tout lien entre cet argent et un éventuel financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 parlant de la vente d’un tableau historique d’Andries van Eertvelt (XVIIème siècle) issu de ses parents. Photo réalisée le 19 mai 2011 avec un CANON EOS 5D MK II + EF L 70-300 – ISO 3200 – 300 mm – f/5,6 – 1/50 sec - Photo sous Copyright Michel HUGUES - www.michelhugues.com –

Michel HUGUES – Michel HUGUES PHOTOGRAPHY – www.michelhugues.com

 

Nicolas SARKOZY et Claude GUEANT, dans un très surprenant éloignement et une sorte de « distanciation sanitaire » plus qu’étonnante et en public, remarquée le 19 Mai 2011 à Bormes les Mimosas (Var).

J’avais tous mes « capteurs » sensoriels intellectuels « en alerte rouge », ce jour-là, j’avais été invité à suivre le déplacement du président de la république Nicolas SARKOZY toute juste une année avant l’élection de son successeur, un certain « président normal ». Nous étions juste une semaine après le début de l’affaire Strauss-Kahn & Diallo à New-york.

L’action se déroulait dans une immense salle de réunion et de sports où le président Sarkozy faisait le point avec l’ensemble des maires du Var sur les relations Etat/Communes.

 

Nous n’en saurons jamais rien sur le moment.

 

Nicolas Sarkozy était accompagné notamment de M. Hubert FALCO, toujours actuel maire de Toulon depuis 2001, successivement secrétaire d’État à l’Aménagement du territoire, il assurera la restructuration de la carte de France militaire avec la suppression de 83 sites militaires à travers la France et, enfin à partir de 2009, nommé secrétaire d’État à la Défense et aux Anciens combattants en juin 2009 dans ce même gouvernement Fillon.

On notait également la présence de M. Philippe RICHERT, alors ministre chargé des collectivités territoriales.

Il était même choquant de voir et de constater que dans cette délégation présidentielle, personne ne parlait plus avec M. Claude GUEANT, alors ministre de l’Intérieur, poste oh combien important de notre république.

Plus personne chez les officiels ne le regardait, tous les élus évitaient son regard, tous cherchaient à ne plus croiser son regard, aucune mention des uns et des autres à son égard, face aux différents publics réunis dans cette salle, ce jour-là, ambiance lourde et lugubre visible de tous. Pourtant aucune information particulière sur les relations du président et de son ministre de l’intérieur ne filtra immédiatement. Mystère !

 

 

« Il faut que Sarkozy rende l’argent qu’il a accepté de la Libye »

 

En mars 2011, 2 mois plus tôt, nous en étions à l’offensive militaire occidentale en Libye qui aboutira plus tard le 20 octobre à l’exécution de Mohammad Kadafi.

Quelques jours après, son fils Saif al-Islam Kadhafi avait déclaré : « Il faut que Sarkozy rende l’argent qu’il a accepté de la Libye pour financer sa campagne électorale que nous avons financée ».

 
Sources 1 = https://www.liberation.fr/planete/2011/03/16/il-faut-que-sarkozy-rende-l-argent-qu-il-a-accepte-de-la-libye-pour-financer-sa-campagne_722011/ ainsi que = https://www.challenges.fr/france/un-versement-de-500-000-decouvert-chez-gueant_86597 ) 
 
Sources 2 = ainsi que le dossier spécial de MEDIAPART = https://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/l-argent-libyen-de-sarkozy

 

Moins de 2 ans plus tard, des juges s’interrogèrent, Les juges Serge Tournaire et René Grouman à la suite de plusieurs révélations du Canard enchaîné sur le versement de plus d’un demi-million d’€uros depuis l’étranger sur un compte de Claude Guéant, qui démentira ensuite tout lien entre cet argent et un éventuel financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 annonçant à la place,  la vente d’un tableau historique d’Andries van Eertvelt (XVIIème siècle) issu de ses parents.

 

 

 

Plusieurs condamnations et incarcérations pour l’ancien ministre de l’intérieur de Sarkozy

 

 

L’ancien ministre de l’intérieur Claude Guéant va ensuit être l’objet de plusieurs affaires de justice et fut condamné et incarcéré à plusieurs reprises alors que le président Sarkozy restera “protégé” par son immunité présidentielle.

Pour Guéant il y a eu sa première incarcération pendant deux mois dans l’affaire des primes en espèces sans justificatifs du ministère de l’intérieur, puis sa condamnation à de la prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée, mais aussi la certitude d’un procès à venir dans “l’affaire des élections législatives de 2012″…

Photo réalisée le 19 mai 2011 avec un CANON EOS 5D MK II + EF L 70-300 – ISO 3200 – 300 mm – f/5,6 – 1/50 sec –

 

Photo sous Copyright Michel HUGUES – www.michelhugues.com –

Copyright Michel HUGUES PHOTOGRAPHIES – www.michelhugues.com

 

Commentez cet article : 

 

0 Comments

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

close
Restons Connectés - Les prochaines publications de galeries photos
Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé