Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

 

(Publication du Mercredi 12 Janvier 2022) – EXCLUSIF - 1981 : La France a viré à gauche ! Certains croient encore avec frayeur que les chars russes vont débarquer sur les Champs Elysées ; plusieurs déplacements de grosses berlines ont fait plusieurs aller-retours entre l’hexagone et la Suisse entre le mois de mai et cette fin d’année. Nous sommes au début décembre, il fait beau, froid et sec sur le circuit Paul Ricard où se déroulent pratiquement tous les essais d’inter-saison de Formule 1, illimités à cette époque. On avait connu la première voiture à 6 roues, la TYRRELL P34 dès 1975, puis engagée en championnat 1976, 1977, voire une première ébauche de MARCH F1 240 en 1976, mais c’est en fin 1981 qu’apparaitra la première F1 WILLIAMS FW 07B. Les premiers tours de roues, réellement secrets, eurent lieu en France sur le circuit de Croix en Ternois en décembre 1981 aux mains de Jacques LAFFITE et d’Alan JONES. La monoplace était dotée de 4 roues motrices sur 6. Le but était de compenser l’absence de moteur turbo chez Ford d’où un gros manque de puissance, grâce à une meilleure « trainée » aérodynamique acquise grâce aux 4 petites roues arrière et à une carrosserie latérale allongée. Une deuxième version FW08 C fut ensuite construite puis essayée sur le circuit Paul Ricard par Jacques LAFFITE, Alan JONES, Jonathan PALMER, Keke ROSBERG (le père de Nico) ici sur cette photo. La williams sans turbo était la seule à l’époque à passer dans la courbe de Signes à fond, à plus de 320 Km/H (1981 !!). Une fois de plus, c’est la FISA (ancêtre de la FiA) qui édita en urgence un additif au règlement de la F1-1982 n’autorisant uniquement que des monoplaces à 4 roues pour la saison 1982 … Franck Williams et son équipe d’ingénieurs : Patrick Head, Frank Dernie et le jeune Ross Brawn en furent littéralement ... « furious ». J’avais à peine plus de 26 ans ! Photo issue d'un reliquat de reportage de décembre 1981 et janvier 1982 avec un NIKON FM2 + 200 mm NIKKOR – f/11– 1/250 sec - Film EKTACHROME 400 ASA www.michelhugues.com - Document fortement réduit en qualité et en dimensions. Photo sous Copyright Michel HUGUES - www.michelhugues.com

Michel HUGUES – Michel HUGUES PHOTOGRAPHY – www.michelhugues.com

 

 

PHOTO ENCORE EXCLUSIVE DE NOS JOURS  – En 1981 : La France a viré à gauche ! Certains croient encore avec frayeur que les chars russes vont débarquer sur les Champs Elysées ; plusieurs déplacements de grosses berlines ont fait plusieurs aller-retours entre l’hexagone et la Suisse entre le mois de mai et cette fin d’année.

Nous sommes au début décembre 1981, il fait beau, froid et sec sur le circuit Paul Ricard où se déroulent, à l’époque, pratiquement tous les essais d’inter-saison de Formule 1, tests illimités pour les écuries de cette période, je venais d’avoir 26 ans .

On avait connu la première voiture de formule 1 à 6 roues, la TYRRELL P34 dès 1975, puis engagée en championnat 1976, 1977, voire une première ébauche de MARCH F1 240 en 1976, mais c’est en fin 1981 qu’apparaitra la première F1 WILLIAMS FW 07B.

 

une formule1 qui ne sera jamais engagée en course et ne fit que 3 séances d’essais

 

Les premiers tours de roues, totalement secrets, eurent lieu en France sur le circuit de Croix en Ternois en décembre 1981 aux mains de Jacques LAFFITE et d’Alan JONES.

La monoplace était dotée de 4 roues motrices sur 6. Le but était de compenser l’absence de moteur turbo chez Ford d’où un gros manque de puissance, grâce à une meilleure « trainée » aérodynamique acquise grâce aux 4 petites roues arrière et à une carrosserie latérale allongée.

Une deuxième version Williams FW08 C fut ensuite construite, puis essayée sur le circuit Paul Ricard par Jacques LAFFITE, Alan JONES, Jonathan PALMER, Keke ROSBERG (le père de Nico) ici sur cette photo.

 

 

une innovation technologique très vite interdite par la fédération internationale

 

 

Cette williams sans turbo était la seule à l’époque à passer dans la courbe de Signes à fond, à plus de 320 Km/H (1981 !!) sur le circuit Paul Ricard.

Une fois de plus, c’est la FISA (ancêtre de la FiA) qui édita en urgence un additif au règlement de la F1-1982 n’autorisant uniquement que des monoplaces à 4 roues pour la saison 1982 … Franck Williams et son équipe d’ingénieurs : Patrick Head, Frank Dernie et le jeune Ross Brawn en furent littéralement … « furious ». !

Photo issue d’un reliquat de reportage de décembre 1981 et janvier 1982 prise avec un NIKON FM2 + 200 mm NIKKOR – f/11– 1/250 sec – Film EKTACHROME 400 ASA www.michelhugues.com – Document fortement réduit en qualité et en dimensions.

Photo sous Copyright Michel HUGUES – www.michelhugues.com

 

 

ci dessous la toute première formule 1 à 6 roues en 1976 : TYRRELL P 34 1976

 

GP de Monaco F1 1976Patrick Depailler – copyright Michel HUGUES – www.michelhugues.com

 

Commentez cet article : 

 

0 Comments

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

close
Restons Connectés - Les prochaines publications de galeries photos
Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé