Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/

 

La “GALETELLA LINOSYRIS” ou LINOSYRIS à feuilles de Lin – COPYRIGHT Michel HUGUES – www.michelhugues.com – reproduction interdite sans licence

 

Fiche Nature

 

 

Jeudi 8 décembre 2022 – michelhugues.com –  [+ 16 Photos in situ , voir plus Bas] La “GALATELLA LINOSYRIS” ou LINOSYRIS à feuilles de Lin est une plante encore assez bien rependue sur le territoire français mais de plus en plus rare, et à ce titre elle vient d’entrer dans la Liste rouge régionale de la flore vasculaire
de Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle est particulièrement  représentative des espèces menacées par les agressions permanentes des humains envers la biodiversité.

Il s’agit d’une petite plante multicolorée que les moins informés parmi vous confondent souvent avec de simples pissenlits, hélas, il n’en est rien.

La “GALATELLA LINOSYRIS” pas plus haute que 50/60 cms varie de son affichage de couleurs en fonction de l’avancée dans le temps de ses pétales offrant une sorte de mini feu d’artifice multicolore au regard du promeneur photographe. La floraison est automnale depuis la fin de l’été jusqu’aux premiers froids.

 

 

 

 

 

 

Selon le conservatoire national botanique “plante vasculaire” , définition :

 

xylème et phloème – (c) Tess.com

 

Les Plantes vasculaires forment un vaste groupe comprenant les Angiospermes (Plantes à fleurs), les Gymnospermes (Conifères, Cycadales, Ginkgo, etc.), les Monilophytes (Fougères et Prêles) et les Lycophytes (Lycopodes et Sélaginelles). 

Tous ces organismes présentent la caractéristique commune de posséder des tissus conducteurs de sève appelés xylème et phloème ; la sève brute (eau et sels minéraux) circule dans le xylème, la sève élaborée (eau enrichie en sucres synthétisés par les parties aériennes de la plante) est véhiculée au sein du phloème.

Les premières plantes vasculaires seraient apparues il y a environ 450 millions d’années (Ordovicien), elles se sont ensuite fortement diversifiées et constituent maintenant l’élément dominant de la plupart des formations végétales. La flore vasculaire de la France métropolitaine est estimée actuellement à environ 6 000 espèces indigènes ; elle est en perpétuelle évolution (disparition ou apparition de nouvelles espèces sur le territoire).

Les Angiospermes sont des plantes vasculaires du groupe des Spermatophytes. Ces végétaux, qui portent des fleurs puis des fruits, sont couramment appelés plantes à fleurs. Angiosperme vient des mots grecs ἀγγεῖον, aggeîon et σπέρμα, spérma, et signifie « graine dans un récipient » — par opposition aux gymnospermes

 

 

dans les clairières et plateaux du Massif des Maures (Var), des monts du Vaucluse (84), du plateau des Alpilles (13) , et des autres plateaux des Alpes de haute Provence, principalement

 

 

On retrouvera la LINOSYRIS à feuilles de Lin à partir d’une centaine de mètres d’altitude avec un maximum d’altitude de résidence à 1200 mètres, en général , dans le sud et surtout le sud est de la France, des Pyrénées Orientales jusqu’à la Frontière italienne et au maximum en remontant jusqu’à Montélimar.

Les photos de la galerie d’images ci-dessous ont été prises en octobre 2022 dernier, sur un plateau escarpé de garrigue, entre chênes sauvages, arbousiers, chênes kermès et quelques rares genets, mais sans aucun pin dans le massif des Maures, et plus particulièrement dans la foret de Collobrières.

GENRE : 

“GALATELLA LINOSYRIS” ou LINOSYRIS à feuilles de Lin, est un genre de plante à fleurs de la famille des Asteraceae étudié par Cassini en 1825. Il comprend 92 espèces.


 

EN SAVOIR PLUS,  EN PARTENARIAT AVEC WIKIPEDIA  :

(pensez à aider par un petit don financier la seule encyclopédie collaborative encore existante, en cliquant ici

Les Astéracée (Astéracées) constituent une grande famille de plantes dicotylédones, appelées aussi « Composées » (Compositaenom. cons.)1,2 ou plus rarement « Composacées »1,2 du fait que ce que l’on prend à première vue pour des « fleurs » chez ces plantes est en réalité des « composés » de fleurs minuscules, réunies en inflorescences appelées « capitules ».

Cette famille comprend près de 23 500 espèces réparties en 1 600 genres environ, ce qui en fait la deuxième famille du monde végétal et des plantes à fleurs, derrière les Orchidacées (25 000 espèces) mais devant les Fabacées3. Le métabolisme secondaire, l’inflorescence capitulaire et la plasticité écologique sont responsables du succès évolutif de cette famille4 à répartition cosmopolite (sauf l’AntarctiqueNote 1, l’inlandsis du Groenland et l’archipel arctique canadien), mais principalement dans les régions tempérées5. Les principaux représentants de cette famille se développent essentiellement dans les régions sujettes à la sécheresse, en dehors de la compétition des arbres des forêts tropicales humides6.

Ce sont très majoritairement des plantes herbacées, même si la famille comprend aussi des arbres, des arbustes ou des lianes3.

Étymologie

Le nom vient du genre type Aster, mot latin signifiant étoile, en référence aux capitules étoilés des fleurs.

Compositae est un nom alternatif de cette famille, basé sur les capitules qui sont composés de plusieurs fleurs. Cependant, l’appellation n’étant pas basée sur un nom de genre, on lui a préféré Asteraceae, conformément au code international de nomenclature botanique, Compositae faisant partie des noms dits nomen conservandum, c’est-à-dire « conservés par un long usage »

Caractéristiques générales[

Habitus

Les astéracées sont principalement des plantes herbacéesvivaces par des racines formant un pivot simple ou ramifié7, parfois tubérisées (la molécule de réserve étant l’inuline, polymère


 

Si toutefois il vous arrive de rencontrer une “GALATELLA LINOSYRIS” ou LINOSYRIS à feuilles de Lin sous vos pas, contentez vous de l’observer et de la photographier mais ne l’arrachez surtout pas, s’il vous plait !

Considérée comme une espèce particulièrement menacée, cette plante provençale est un véritable joyau qui risque bien de rejoindre les 2 millions d’espèces disparues en raison des attaques permanentes de l’humain sur la Biodiversité.

Michel HUGUES

journaliste économique & Photographe

 

SOURCES :  DREAL PACA, Dossiers Personnels

 

MOTS CLEFS : GALATELLA LINOSYRIS,  LINOSYRIS à feuilles de Lin, flore vasculaire, Flore Paca, Flore Provence, découvrir les plantes sauvages de Provence, Compositae, Asteraceae,

 

 

A VOIR SUR LE NET :

Liste rouge régionale de la flore vasculaire de Provence-Alpes-Côte d’Azur =

https://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/ListeRougeFLORE_VF.pdf

 

 

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

16 photos en une page de galerie

 

“GALATELLA LINOSYRIS” ou LINOSYRIS à feuilles de Lin

“GALATELLA LINOSYRIS” ou LINOSYRIS à feuilles de Lin

Première Version en BETA-TEST – DEC. 2022

 

 

Avec Votre Commentaire, ce serait tellement mieux

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé