Select Page
Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

Michel HUGUES : “LA PHOTO DU JOUR” retours quotidiens sur plus de 40 ANS DE REPORTAGES, écrits, radios, télés et photographiques. “De beaux souvenirs de presse et d’édition”

by | Nov 26, 2021

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

M. H. revisite ses 40 ans de reportages et de photographie en choisissant chaque jour “sa PHOTO DU JOUR” par des retours quotidiens sur plus de 40 années de REPORTAGES, écrits, radios, télés et photographiques.

“De beaux souvenirs de presse et d’édition”.

 

 

 

Souvenirs de 40 années de PhotoReportages 

 

“L’autre Formule 1 à 6 roues : la Williams FW08B ”

 décembre 1981, Circuit Paul Ricard

 

(Publication du Mercredi 12 Janvier 2022) – 1981 : La France a viré à gauche ! Certains croient encore avec frayeur que les chars russes vont débarquer sur les Champs Elysées ; plusieurs déplacements de grosses berlines ont fait plusieurs aller-retours entre l’hexagone et la Suisse entre le mois de mai et cette fin d’année. Nous sommes au début décembre, il fait beau, froid et sec sur le circuit Paul Ricard où se déroulent pratiquement tous les essais d’inter-saison de Formule 1 illimités à cette époque. On avait connu la première voiture à 6 roues, la TYRRELL P34 dès 1975, puis engagée en championnat 1976, 1977, voire une première ébauche de MARCH F1 240 en 1976, mais c’est en fin 1981 qu’apparaitra la première F1 WILLIAMS FW 07B.  Les premiers tours de roues, réellement secrets, eurent lieu en France sur le circuit de Croix en Ternois en décembre 1981 aux mains de Jacques LAFFITE et d’Alan JONES. La monoplace était dotée de 4 roues motrices sur 6. Le but était de compenser l’absence de moteur turbo chez Ford d’où un gros manque de puissance, grâce à une meilleure « trainée » aérodynamique acquise grâce aux 4 petites roues arrière et à une carrosserie latérale allongée. Une deuxième version FW08 C fut ensuite construite puis essayée sur le circuit Paul Ricard par Jacques LAFFITE, Alan JONES, Jonathan PALMER, Keke ROSBERG ici sur cette photo. La williams sans turbo était la seule à l’époque à passer dans la courbe de Signes à fond, à plus de 320 Km/H.  Une fois de plus, c’est la FISA (ancêtre de la FiA) qui édita en urgence un additif au règlement de la F1-1982 n’autorisant uniquement que des monoplaces à 4 roues pour la saison 1982 … Franck Williams et son équipe d’ingénieurs : Patrick Head, Frank Dernie et le jeune Ross Brawn en furent littéralement « furious ».  Photo issue d'un reliquat de reportage de décembre 1981, janvier 1982, mars 1982 avec un NIKON FM2  + 200 mm NIKKOR – f/11– 1/250 sec - Film EKTACHROME 400 ASA www.michelhugues.com – Photo sous Copyright Michel HUGUES -

Michel HUGUES – Michel HUGUES PHOTOGRAPHY – www.michelhugues.com

 

(Publication du Mercredi 12 Janvier 2022) EXCLUSIF1981 : La France a viré à gauche ! Certains croient encore avec frayeur que les chars russes vont débarquer sur les Champs Elysées ; plusieurs déplacements de grosses berlines ont fait plusieurs aller-retours entre l’hexagone et la Suisse entre le mois de mai et cette fin d’année. Nous sommes au début décembre, il fait beau, froid et sec sur le circuit Paul Ricard où se déroulent pratiquement tous les essais d’inter-saison de Formule 1, illimités à cette époque. On avait connu la première voiture à 6 roues, la TYRRELL P34 dès 1975, puis engagée en championnat 1976, 1977, voire une première ébauche de MARCH F1 240 en 1976, mais c’est en fin 1981 qu’apparaitra la première F1 WILLIAMS FW 07B.

Les premiers tours de roues, réellement secrets, eurent lieu en France sur le circuit de Croix en Ternois en décembre 1981 aux mains de Jacques LAFFITE et d’Alan JONES. La monoplace était dotée de 4 roues motrices sur 6. Le but était de compenser l’absence de moteur turbo chez Ford d’où un gros manque de puissance, grâce à une meilleure « trainée » aérodynamique acquise grâce aux 4 petites roues arrière et à une carrosserie latérale allongée. Une deuxième version FW08 C fut ensuite construite puis essayée sur le circuit Paul Ricard par Jacques LAFFITE, Alan JONES, Jonathan PALMER, Keke ROSBERG (père de Nico) ici sur cette photo. La williams sans turbo était la seule à l’époque à passer dans la courbe de Signes à fond, à plus de 320 Km/H (1981 !!) .

Une fois de plus, c’est la FISA (ancêtre de la FiA) qui édita en urgence un additif au règlement de la F1-1982 n’autorisant uniquement que des monoplaces à 4 roues pour la saison 1982Franck Williams et son équipe d’ingénieurs : Patrick Head, Frank Dernie et le jeune Ross Brawn en furent littéralement … « furious ». J’avais à peine plus de 27 ans !!

Photo issue d’un reliquat de reportage de décembre 1981 et janvier 1982 avec un NIKON FM2 + 200 mm NIKKOR – f/11– 1/250 sec – Film EKTACHROME 400 ASA – Document fortement réduit en qualité et en dimensions. Photo sous Copyright Michel HUGUESwww.michelhugues.com

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

21 Photos en 3 pages

galerie débutée le 22 Novembre 2021 – Cliquez sur les photos

 

“Il nous paraît, en effet, que le reportage fait partie des genres littéraires et qu’il peut devenir un des plus importants d’entre eux.” Jean-Paul Sartre – extrait de Situations II (1948)

 

 

Matériels utilisés actuellement :

 

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

Le Canon Eos 5DS R Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com Un boitier particulièrement méconnu en France.

 

Depuis 2018 j’utilise en priorité un boitier reflex EOS CANON 5DS R ( 50,6 millions de pixels) pour une qualité d’image optimale dans un reflex numérique. Changeant ainsi et passant d’un Eos 1D MK II après seulement quelques semaines d’usage, à ce 5DS R, sans filtre passe bas. Pourtant commercialisé en France depuis juin 2015, Le Canon Eos 5DS R est réellement un boitier exceptionnel, totalement passé sous silence par la presse photo parisienne, lors de son lancement. Les images sont traitées plus que rapidement et l’appareil photo reste toujours très réactif, malgré le volume des données saisies par son capteur de 50,6 millions de pixels, grâce aux 2 processeurs DIGIC 6. Et ce, depuis 2015 en France, bien avant les premiers hybrides à 45 millions de Pxl.

C’est ce qui m’a fait préférer le 5DS R en délaissant ainsi un Eos 1Dx trop limité à seulement 21 millions de pixels par ailleurs. Avec le Canon Eos 5DS R vous pouvez capturer toute l’action, avec une résolution de 50,6 millions de pixels à 5 images/s. La connectivité USB 3.0 garantit des prises de vue rapides et permet un contrôle à distance. La technologie de mise au point autofocus iTR (suivi et reconnaissance intelligents) de l’EOS détecte et suit les sujets à l’intérieur du cadre grâce aux informations sur les couleurs et visages. La réactivité de l’AF peut être personnalisée à l’aide d’un outil simple qui ajuste le suivi en fonction de l’environnement de prise de vue et du sujet, de sorte que les autres objets passant brièvement devant ce dernier n’affectent pas la mise au point.

 

Pour certains reportages je privilégie encore le Canon EOS 7D MKII toujours au sommet notamment en photo animalière malgré la nouvelle concurrence du dernier reflex Canon le Eos 90 D . J’ai eu l’occasion de tester en avant-première le R5, je préfère ne pas m’exprimer ! Quant au R3 il y a réellement de l’espoir! Mais bon ! l’indispensable fiabilité nécessaire pour un pro, n’a aucun recul pour l’instant !!!

 

 

 

Découvrir  les  Galeries Photo et Portfolios ? C’est par ici :

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/
c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre
error: contenu protégé