Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

ARCHITECTURE & URBANITÉS : photos d’illustration

by | 1 comment

 

architecture, le lien entre l’espace, le temps, la pensée,

la construction, la déconstruction, la ville, l’humain, l’urbanité

 

 

 

“Tout devient patrimoine: l’architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique.”

Marc Guillaume

 

Etre à la merci de quelqu’un, voilà qui enlève au mot toute son urbanité et ramène le corps social dans la féodalité, où nous nous voyons malgré nous taillables et corvéables à merci.

Camille Laurens

 

L’architecture est le grand livre de l’humanité, l’expression principale de l’homme à ses divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence.”

Victor Hugo

 

 

 

« Bâtir, Habiter, Penser »

 

« Penser, Bâtir, Harmonie »

 

Comment la question de l’habitat interroge-t-elle notre rapport au monde ?

 

Suffit il d’être abrité pour « Habiter » ?

 

« Être » et « Temps » ou le fondement de la

« Spatialité » dans la « Temporalité »

 

Les photos ci-dessous n’ont surtout pas la prétention d’être des photos d’architecture,

mais plutôt des instantanés de “paysages urbains”

ainsi que des constats de vie “en Urbanité”,

entre “construire et déconstruire”.

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

121 Photos en 8 Galeries d’images

 

Votre Commentaire : 

 

1 Comment

  1. test réussi

    Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Galerie "PAYSAGES URBAN" - www.michelhugues.com

 

Le philosophe allemand Martin Heidegger du 20éme siècle, sur l’architecture, pensait qu’il faut tout reconstruire tout en permettant aux humains de « réaliser leur être » dans des habitats,

n’offrant pas uniquement la satisfaction d’un bien-être personnel biologique et physique, mais lui permettant d’accéder à la notion réelle d’habitat.

 

 

Peut-on être architecte sans avoir lu Heidegger ?

Peut-on bâtir au sens vrai sans avoir approché la pensée, complexe et profonde, de l’auteur, en 1951, de l’essai « Bâtir, habiter, penser » ?

 

 

HEIDEGGER EXPLIQUÉ AUX ARCHITECTES

Dans son fameux essai Bâtir, habiter, penser (1951), Heidegger ne se livrait pas à une pensée de philosophe détachée des contingences, il réagissait à la reconstruction de l’Allemagne après-guerre. Céline Bonicco-Donato restitue, dans son livre, le cheminement qui a conduit le phénoménologue à révolutionner la définition commune du lieu et de l’espace: ce n’est pas le lieu qui fait exister le bâtiment, c’est le bâtiment qui permet au lieu de survenir, non pas en le révélant mais en permettant au monde de se concrétiser. Habiter, ce n’est donc pas simplement s’approprier un lieu, c’est être au monde, s’ouvrir au monde, nouer une relation avec lui. L’habiter implique tout notre être dans notre passage sur terre et pas seulement dans notre habitation.

Des architectes heideggériens

S’adressant aux architectes, Céline Bonicco-Donato appuie son propos sur trois œuvres, témoignant de la capacité d’apparition d’une atmosphäre (notion proche de celle d’ambiance, utilisée dans le centre de recherche sur l’espace sonore et l’environnement urbain, laboratoire de l’école d’architecture de Grenoble): la villa Mairea d’Alvar Aalto, la Maison sur la cascade de Frank Lloyd Wright et les thermes de Vals de Peter Zumthor. Le plus heideggérien des trois est assurément Zumthor, qui le revendique dans son discours et le prouve dans sa pratique – tous ceux qui ont fait la fabuleuse expérience des thermes de Vals le confirmeront. Le Corbusier aurait pu figurer parmi ces piliers heideggériens, ce vrai-faux apôtre du fonctionnalisme, qui, contrairement aux trois autres, s’est confronté à la question du logement de masse et dont les unités d’habitation, en tout cas celle de Marseille, proposaient un récit perceptif – il est vrai que Heidegger ayant été indifférent à la chapelle de ­Ronchamp, on peut se demander ce qu’il aurait pensé des thermes de Vals…

Sources & Copyright  : AMC JM L. + éditions Parenthèses Marseille

 

 

Matériels Utilisés

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

Le Canon Eos 5DS R Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com Un boitier particulièrement méconnu en France.

 

Depuis 2018 j’utilise en priorité un boitier reflex EOS CANON 5DS R ( 50,6 millions de pixels) pour une qualité d’image optimale dans un reflex numérique. Changeant ainsi et passant d’un Eos 1D MK II après seulement quelques semaines d’usage, à ce 5DS R, sans filtre passe bas. Pourtant commercialisé en France depuis juin 2015, Le Canon Eos 5DS R est réellement un boitier exceptionnel, totalement passé sous silence par la presse photo parisienne, lors de son lancement. Les images sont traitées plus que rapidement et l’appareil photo reste toujours très réactif, malgré le volume des données saisies par son capteur de 50,6 millions de pixels, grâce aux 2 processeurs DIGIC 6. Et ce, depuis 2015 en France, bien avant les premiers hybrides à 45 millions de Pxl.

C’est ce qui m’a fait préférer le 5DS R en délaissant ainsi un Eos 1Dx trop limité à seulement 21 millions de pixels par ailleurs. Avec le Canon Eos 5DS R vous pouvez capturer toute l’action, avec une résolution de 50,6 millions de pixels à 5 images/s. La connectivité USB 3.0 garantit des prises de vue rapides et permet un contrôle à distance. La technologie de mise au point autofocus iTR (suivi et reconnaissance intelligents) de l’EOS détecte et suit les sujets à l’intérieur du cadre grâce aux informations sur les couleurs et visages. La réactivité de l’AF peut être personnalisée à l’aide d’un outil simple qui ajuste le suivi en fonction de l’environnement de prise de vue et du sujet, de sorte que les autres objets passant brièvement devant ce dernier n’affectent pas la mise au point.

 

Pour certains reportages je privilégie encore le Canon EOS 7D MKII toujours au sommet notamment en photo animalière et les reportages sportifs malgré la nouvelle concurrence du dernier reflex Canon le Eos 90 D .

J’ai eu en avant-première le R5, je préfère ne pas m’exprimer ! Quant au R3 il y a réellement de l’espoir ! Mais bon ! l’indispensable fiabilité nécessaire pour un pro, n’a aucun recul pour l’instant !!!

 

 

Canon R 5

Michel HUGUES - www.michelhugues.com

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

close
Restons Connectés - Les prochaines publications de galeries photos
Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé