Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

BIOGRAPHIE – époque 1 – 1972-1980 :  les débuts dans la Presse malgré les études – “Formule 1, les années d’exception”

by

 

 

 

BIOGRAPHIE : 

 

époque 1 : 1972-1980 :  les débuts dans la presse & Reportages malgré les études –

 

 

“Formule 1, les années d’exception”

 

 

par Fabrice LE RU

 

 

James HUNT McLaren M23 Grand Prix de Monaco 1975 – copyright Michel HUGUES – Michel HUGUES PHOTOGRAPHY – www.michelhugues.com

Déjà “tellement vieux” ! 

 Des débuts si jeune !

mais dans une période sportive particulièrement historique !

 

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

 

 

Copyright Photo A.R.

Jean-Pierre JABOUILLE (Renault F1) Michel H- - www.michelhugues.com

à l'occasion de ses 20 ans, grâce à MM. Antoine Raffaeli et à Simond De Lautour, il suit une première phase de l'école de pilotage windfield la même année remportée par un certain Alain Prost

René Arnoux (Renault F1) - www.michelhugues.com

[c”600″](Publication du Mardi 15  Février 2022) – Dans l’Intimité de l’écurie McLaren F1 en 1977 !!! Le 23 NOVEMBRE 1977 les débuts de Patrick Tambay chez McLaren avec James HUNT - Je venais à peine d’avoir 22 ans, j’étais encore inscrit en Fac à Aix en Provence (pour mes parents…) mais j’avais déjà plus de 10 ans de photographie « à mon compteur » et je collaborais déjà avec l’agence France presse, AFP, notamment en étant quasiment tous les jours sur le circuit Paul Ricard, où se déroulaient à l’époque, 360 jours sur 365, les essais de développement de toutes les écuries de Formule 1 et de toutes celles du championnat du monde d’endurance. Epoque totalement disparue aujourd’hui. C’était le début d’un hiver très rigoureux et bien souvent pluvieux. Depuis le matin, la pluie ne s’arrêtait pas de tomber sur le plateau du camp. Patrick TAMBAY « enfant du Paul Ricard » puisque premier lauréat du « volant Elf Paul Ricard » en 1971 (après avoir été champion de ski membre de l’équipe de France), cette fameuse « école du Ricard » qui titularisera ensuite et parmi tant d’autres : Didier Pironi, Richard Dallest, Alain Prost, Philippe Renault, Olivier Grouillard, Paul Belmondo, Eric Bernard, Erik Comas, Olivier Panis et d’autres …… En fin d’après-midi, pas encore un seul tour de roue ce jour-là alors, je développais sur place et en urgence cette photo, très rare, réalisée grâce à Teddy Mayer qui m’avait accepté toute la journée dans le stand avec les mécaniciens ; puis c’est dans le bureau de François Chevalier, le directeur du CPR, que je transmettais par BELINO via téléphone cette photo qui dès le lendemain se retrouvait dans la plupart des journaux français et sportifs européens. L’agence attendait cette photo depuis le matin, car il ne faisait pas un temps à mettre une McLaren F1 dehors tellement il pleuvait de façon continue ! Alors c’est cette photo qui fut choisie pour illustrer les débuts de Patrick Tambay chez McLaren (qui ici recevait ici les conseils du « très chevaleresque » champion du monde F1 anglais James HUNT, sacré en 1976) avant de monter à bord de la McLaren M26 F1. Patrick Tambay qui avait fait ses débuts également en 1977 chez l’écurie THEODORE F1 de Teddy YIP. Des soirées privées si particulières mais très gentilles & sympas (confidences très personnelles)  J’avais déjà particulièrement sympathisé avec James HUNT dès 1973 : chaque fois qu’il venait sur le Paul Ricard, j'étais invité avec mes objectifs, à rester dans sa proximité et bien souvent nous finissions la soirée, en général, à Bandol, où il avait ses habitudes à l’hôtel Ile Rousse, puis après un repas avec un sponsor, en général Marlboro, nous allions dans quelques discothèques comme « les barbaresques » à Bandol ou à celle du Casino ou « le privé » à Sanary, où les pieds toujours nus, son immense chevelure blonde et les jean’s délavés du champion hippie anglais faisaient toujours sensation, pourtant. Sacrée époque où l’incognito pouvait encore se savourer avec secret et en toute discrétion parmi le « public disco ». Notamment en cette journée-là où je « baignais » dans une violente peine de cœur, dont je souffre peut être encore toujours un peu aujourd’hui, apparemment. Mais C’est la vie !!! Mais quelle soirée inoubliable !! Il y avait eu même, auparavant une autre soirée si particulière où James me fit

 

 

« Un Reporter » avant tout 

 

à 23 ans à la télévision et à la radio, en passant par l’information en agence de presse…

(et nous n’avions pas encore de téléphone portable, pas d’internet, pas de fax, pas de tgv,…)

 

Depuis toujours, passionné par la vie des Hommes, la nature et les sports mécaniques, Michel nous livre un patchwork de photographies à l’image de ses expériences professionnelles : riches et généreuses. En avance sur son temps, Michel a commencé à élaborer ses premières photographies dès l’âge de 9 ans.

” je ne me souviens même pas, si j’ai eu le temps d’être un photographe amateur ? Et je le regrette ! Très tôt on m’a demandé de livrer mes clichés à des organes de presse alors que j’étais encore un post-adolescent ! “ Confiera un jour Michel à un de ses confrères lors d’une de ses dernières expositions, confrère journaliste qui lui demandait de décrire comment il était ” arrivé en photographie ” .

Dès l’âge de 9 ans, muni de l’appareil AGFA de son père acheté dans le magasin spécialisé du grand reporter « Garabédian » de Paris-Match et du Provençal à l’époque, magasin de sa ville natale à La Ciotat, Michel va se mettre à œuvrer.

Passionné de sport automobile dès son plus jeune âge, il arrivera très rapidement à obtenir un accès privé de reporter permanent aux stands du circuit Paul Ricard, dès sa création et malgré son jeune âge. A l’époque, les tests permanents des écuries du championnat du monde sur le circuit varois, 365 jours par an, vont lui permettre de réaliser des clichés uniques et historiques, devenus aujourd’hui historiques.

Parmi elles figurent et s’illustrent : des pilotes, des mécaniciens, des moteurs, de prototypes pour de nouveaux modèles, des stands, de la ligne de départs, des virages et des lignes droites.

A 11 ans, sa première photo est publiée dans le quotidien “le provençal”, à 14 ans : son premier reportage photographique est publié depuis le Circuit Paul Ricard dans la presse magazine spécialisée! à 21 ans l’ Agence France Presse AFP diffuse pour la première fois, un de ses reportages. à 20 ans, il fait son premier interview en direct à la radio “sud radio”, à 23 ans son premier direct-télévisé, de quoi rendre “difficiles” des études de sciences économiques à Sciences-éco-Aix en Pce.

Tout comme il est important de réaliser pour les jeunes générations (*) , qu’en cette époque il n’y avait aucun téléphone portable, aucun fax, aucun TGV, aucunement Internet, même pas PHOTOSHOP mais des sténos (*?), des appels téléphoniques en PCV (*?) , uniquement des Telex (*?) et des “Bélinos” (*?) et surtout pas un “pauvre iPhone” et même pas de McDO !!!

lire la suite plus bas …

 

Une évolution : depuis les sports mécaniques jusqu’à la protection de la nature

par de multiples parcours initiatiques

 

mais les tous premiers reportages professionnels, furent uniquement “photographiques” 

 

 

Encore lycéen, avec 2 de ses amis d’enfance, Dominique et Patrick, l’attrait pour la publication prendra la forme de la création dès 1973 d’un journal magazine mensuel de lycée, mais imprimé sur du papier couché-glacé avec de nombreuses photos et des publicités payantes grâce au soutien d’un jeune imprimeur voisin du lycée, déjà une première dans l’académie régionale pour l’époque, d’autant que le journal du lycée eut pour parrains officiels : Jean-Pierre Beltoise et Jacky Ickx

De même, il obtiendra de François Cevert alors pilote officiel du Team Tyrrell en F1 de devenir le parrain de l’écurie de courses auto de sa ville natale : “l’écurie Soleil” et de venir sur place, accompagner le président et ami de l’époque M. JC. Pujol à en jeter les fonts baptismaux, alors qu’il était  encore dans l’attente d’obtenir son “papier rose” et à la veille d’un très important examen universitaire..

lire la suite plus bas …

Michel HUGUES Photography - official site - www.michelhugues.com

 

Légendes ci-dessous QUELQUES SOUVENIRS JOURNALISTIQUES PÊLE-MÊLE : Y. Mourousi, JP. Beltoise, Gary Nixxon, R. Arnoux, A. Prost, C. Lelouch, J. Ickx, J. Stewart,

G. Agostini, JP. Jabouille, JP. Jarier, J. Laffite, JM. Fangio, MH 1976, JP. Nicolas, M. Drhey, G. Ligier, M. Trintignant (Jubilé), R. Arnoux, … et tellement d’autres encore !

 

Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - official site - www.michelhugues.com

Formule 1 : les Années d’exception dans le viseur ou devant le micro

 

je n’étais qu’un “gamin” de 20 ans passionné de photographie et “fou” de formule 1

Biographie Michel HUGUES - époque 1 - F1 les années d'exception - Copyright Michel HUGUES Photography - www.michelhugues.com

 

 les premiers reportages d’un jeune étudiant

& tout jeune photoreporter, quelques exemples :

 

SMARTPHONES : Agrandissez les images ci-dessous entre vos doigts =

The 24 Hours of Le Mans between 1975 and 1985: the years of the last titanic duels - Copyright Photo MH - www.michelhugues.com

The 24 Hours of Le Mans between 1975 and 1985: the years of the last titanic duels – Copyright Photo MH – www.michelhugues.com

 

24 Heures du Mans 1978 - Copyright MH - www.michelhugues.com

24 Heures du Mans 1978 – Copyright MH – www.michelhugues.com

Suite et fin époque 1 …

Toujours très jeune, en parallèle de ses études, il collabore ensuite régulièrement au sein de plusieurs agences de presse comme Reuters, United Press International, Associated Press ou l’Agence Rapho, avant d’être officialisé en 1976 à l’Agence France Presse – Marseille (AFP) où il délaisse progressivement l’appareil photo pour le clavier de la machine à écrire, à l’époque.

Rédacteur en charge de la F1 et des sports mécaniques durant 2 saisons, il restera un collaborateur de l’AFP jusqu’en 1984 en mettant également à profit sa formation universitaire en sciences économiques pour suivre l’actualité économique notamment du sud de la France.

Toujours très jeune en parallèle de ses études il collabore ensuite régulièrement au sein de plusueurs agences de presse comme Reuters, United Press international, Associated Press ou l’Agence Rapho avant de collaborer plus sérieusement avec l’agence France presse au bureau de Marseille dirigée par Charles Virebayre où il délaissera progressivement l’appareil photo pour le clavier de s machines à écrire à l’époque.

De par sa présence quasi quotidienne sur le circuit Paul Ricard où déroulaient quasiment tous les jours des essais de F1 ou d’endurance et autres, à une époque où l’on ne comptait pas moins de 7 pilotes de F1 français, sa collaboration avec l’agence française se développera jusqu’à la représenter durant presque 2 saisons en championnat du monde à la suite du célèbre André Coutan.

Au delà de cette biographie en 7 étapes  à chacun d’apprécier les photographies de cet amoureux de La Provence, de la Camargue et de la nature, en visitant l’espace réservé aux galeries-photo de ce site ainsi que celles livrées dans l’ouvrage photographique physique, qu’il dédie à sa fille, Marine.

F. L.R. 

 

 les premiers reportages d’un jeune étudiant

& tout jeune photoreporter, quelques exemples :

 

SMARTPHONES : Agrandissez les images ci-dessous entre vos doigts =

légendes ci-dessous : Essais Privés Ferrari B3 1972/1973 : Jackie Ickx, Arturo MerzarioClay Reggazoni BRM P160 – Denis Hulme McLaren M23 – Jackie Ickx

depuis 1972 - F1 - Copyright MH - Michel HUGUES Photography - official site - www.michelhugues.com

légendes ci-dessous : 24 heures Paul Ricard 1974  écurie MATRA-GITANES – Formule 1 GP de France F1 : Jackie Stewart & François Cevert Tyrrell 006 – Emerson Fittipaldi JPS-LOTUS 72

légendes ci-dessous : 1000 Kms 24 heures Paul Ricard 1974 – “Volant Ligier F1” Jacques LaffiteJody SCHECKTER McLaren M23 – Colin Chapman & Ronnie Peterson Lotus 72 – Niki Lauda – Ferrari T 312 – Emerson Fittipaldi Lotus 72 – Jean-Pierre Beltoise – BRM P160 –

légendes ci-dessous : Giacomo Agostini – MV AUGUSTA – Steve Baker Yamaha – Giacomo Agostini Yamaha – Bernard Pons Yamaha – Barry Sheene Suzuki – Kenny Roberts Yamaha

depuis 1972 jusqu'en 1985 de 18 à 31 ans - Championnats du monde Motos + moto Journal 200 - Copyright photos MH - www.michelhugues.com
Michel HUGUES - www.michelhugues.com

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

close
Restons Connectés - prochaines publications de galeries photos
Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé