BIOMASSE  & EUROPE : la Finlande devrait se prononcer contre la stratégie en faveur de la biodiversité présentée par l’Europe

BIOMASSE & EUROPE : la Finlande devrait se prononcer contre la stratégie en faveur de la biodiversité présentée par l’Europe

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/

BIOMASSE & EUROPE : la Finlande devrait se prononcer contre la stratégie en faveur de la biodiversité présentée par l’Europe

 

 

La Finlande devrait se prononcer contre la stratégie en faveur de la biodiversité présentée par la Commission Européenne, a déclaré la Première ministre Sanna Marin après l’opposition et le refus d’intervention de Bruxelles dans la politique forestière finlandaise de la part de sa ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Maria Ohisalo, et d’une commission d’élus parlementaires finois.

La Commission Européenne dans sa stratégie en 17 points, (CONSILIUM EUROPA) exige désormais de ses Etats membres de protéger 20 % de la surface terrestre et maritime de l’UE d’ici 2030 en imposant une protection stricte des forêts primaires et anciennes restantes au moyen d’investissements colossaux et de travaux désormais permanents que, parfois de petits pays aux immenses forêts ne peuvent même pas financer.

 

 

La Commission Européenne aurait oublié que “ses” pays du nord ne sont composés presqu’uniquement de Forêts, gênant ! non ?

 

 

Sanna Marin, la (très) jeune première ministre de Finlande – Copyright D.R.

La Forêt ? Cela représente environ plus d’un tiers de la Finlande (12 millions d’hectares) et lui « surcoûtera » environ 930 millions d’euros par an.

Lors d’une conférence de presse du dimanche 23 octobre dernier, la Première ministre Sanna Marin (SDP) a déclaré que la Finlande pourrait voter contre le plan de la Commission « s’il n’est pas suffisamment bon », car elle estime « que la politique forestière doit être décidée à son propre niveau national, surtout pas à Bruxelles. »

Sa ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Maria Ohisalo (Verts), a également parlé négativement de cette stratégie européenne “imposée aux états”, au journal télévisé national finlandais YLE, dès samedi dernier.

« La Commission ne peut pas simplement venir ici et nous montrer sur la carte des zones dont la nature doit être améliorée. Nous avons les moyens de le faire. Si nous pouvons définir les mesures nous-mêmes, nous pouvons également réduire les coûts », a déclaré M. Ohisalo.

 

La biomasse doit être rapidement considérée comme une énergie renouvelable par la Commission Européenne

 

Rapport du cabinet Deloitte pour le Consilium Europa

Vendredi dernier, la commission parlementaire du Commerce, qui représente tous les partis, y compris les cinq de la coalition au pouvoir, a décidé de rejeter la stratégie de l’UE dans sa forme actuelle.

Alors que les sociaux-démocrates, le Parti du centre et le Parti populaire suédois se sont ralliés à l’avis de l’opposition de rejeter la stratégie de la Commission Européenne, les Verts et l’Alliance de gauche l’ont approuvée — mais avec des réserves.

À seulement six mois des prochaines élections, les conflits de partis au sein du gouvernement pourraient engendrer le succès ou l’échec de la coalition de cinq partis au pouvoir.

 

 

 

 

 

des critiques mettent en garde l’Europe contre l’impact des émissions de carbone libérées par la production d’énergie à partir de la biomasse.

 

 

La durabilité de l’énergie du bois fait l’objet d’un débat permanent. Bioenergy Europe rappelle qu’il s’agit d’une source d’énergie renouvelable qui contribuera à renforcer l’indépendance énergétique de l’Europe.

Cependant, les organisations environnementales sont critiques à ce sujet et mettent en garde contre l’impact des émissions de carbone libérées par la production d’énergie à partir de la biomasse.

Les critères de durabilité pour que la biomasse soit considérée comme une énergie renouvelable sont définis dans la directive sur les énergies renouvelables, qui est, elle-même, en cours de révision.

Cette Europe là ? Mais quel « Binz » !!

Il est indispensable de conserver “une Europe” mais surtout plus celle-là, principalement conçue dans les années 70 par les “vieux papys” des autorités pseudo travaillistes, pseudo sociales, pseudo socialistes, mais noyautées de toutes parts, par des lobbys mondialistes qui ne se cachent même plus aujourd’hui, certains de ces lobbyistes sont même devenus chefs d’état ! Depuis .

Michel HUGUES

 

SOURCES : archives personnelles et avec agences

https://www.consilium.europa.eu/fr/policies/green-deal/

Bioenergy Europe – Bioenergy Europe

 

 

Avec Votre Commentaire, ce serait tellement mieux

 

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé