SANTE : La collecte des déchets d’activité de soins DASRI ne sera plus financé gratuitement + 15 000 emplois en pharmacie en attente

SANTE : La collecte des déchets d’activité de soins DASRI ne sera plus financé gratuitement + 15 000 emplois en pharmacie en attente

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

SANTE : La collecte des déchets d’activité de soins DASRI ne sera plus financé gratuitement + 15 000 emplois en pharmacie en attente

 

Santé

 

Le système de collecte des déchets d’activité de soins (DASRI) ne sera plus financé gratuitement

 

L’annonce a été faite par le ministère de la Santé et de la Prévention lors d’un entretien téléphonique avec les syndicats pharmaceutiques le 23 août.

Le système de collecte des déchets d’activité de soins à risques infectieux (DASRI) produits par les pharmaciens d’officine (vaccination antigrippale et anti-Covid-19, dépistage du Covid-19), confié à l’éco-organisme DASTRI jusqu’au 31 août, ne sera plus financé gratuitement à compter du 1er septembre prochain.

Les pharmaciens devront donc, à compter de cette date, prendre en charge à leurs frais le traitement des DASRI produits par leur officine. « Il doit être mis en œuvre sans surcoût pour les …

Les Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) sont les déchets issus des activités de diagnostic, de suivi et de traitement préventif, curatif et palliatif dans les domaines de la médecine humaine et vétérinaire.

Sont assimilés aux déchets d’activités de soins les déchets issus des activités d’enseignement, de recherche et de production industrielle dans les domaines de la médecine humaine.

Sont considérés comme DASRI, les déchets présentant un risque infectieux du fait qu’ils contiennent des micro-organismes viables, ou leurs toxines, dont on sait ou dont on a de bonnes raisons de croire qu’en raison de leur nature, de leur quantité ou de leur métabolisme, causent la maladie chez l’homme ou chez d’autres organismes vivants.

En France, il manque 15.000 pharmaciens et préparateurs en pharmacie

 

Les pharmacies manquent de personnel. Dans certaines officines, on n’a même plus le temps de faire des tests antigéniques pour détecter le Covid-19.

En France, il manque 15.000 préparateurs en pharmacie, mais aussi des pharmaciens. Un manque d’effectifs qui s’est accentué avec la crise sanitaire. Dans les Ardennes, cela fait plus d’un an certains pharmaciens cherchent à recruter un préparateur en pharmacie et un pharmacien.

Mais personne ne postule aux offres des pharmaciens, depuis le début de la crise, les jeunes sont plus que regardants sur les conditions de travail.

Rappelons qu’après deux ans d’études, un préparateur en pharmacie gagne environ 1.350 euros net en début de carrière. Un salaire au Smic, pour une charge de travail plus lourde depuis le début de la crise de la covid

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/
SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de “rein artificiel portable” va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de “rein artificiel portable” va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

picto cigale

Mardi 28 Septembre 2021 – (michellhugues.com) – Ce prototype de rein artificiel externe, déjà testé à Londres (Royaume Uni) et en Italie à Vicence, entrera en phase de tests finaux intensifs par l’université de Washington de Seatle. Cette invention devrait réduire au terme des essais en cours, le nombre d’hospitalisations pour dialyse ainsi que réduire le nombre grandissime de demandeurs de greffe du rein.

Appelé WAK (Wearable Artificial Kidney), ce “rein artificiel portable” a pour but de faciliter les dialyses dans les soins de patients confrontés à une insuffisance importante, son rôle sera toujours de purifier le sang et la pression des fluides à la place de l”organe biologique mais ne dépendra plus d’une alimentation électrique sur secteur mais de batteries portables et interchangeables. Cet appareillage se portera à la taille comme une simple ceinture (encore volumineuse, 4,5 Kgs).

Uniformiser la pression des fluides

SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de "rein artificiel portable" va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

A partir de maintenant les concepteurs du WAK ont pour objectif de réduire encore plus, le poids de ce rein artificiel déjà miniaturisé, notamment celle d’une pompe des flux sanguins et autres. Selon les scientifiques à l’origine du WAK, leur création au lieu des 150 litres d’eau habituellement nécessaires aux techniques  de dialyse actuelles, le WAK ne requiert qu’un demi-litre d’eau mais impose un port du dispositif encore très long. Une dizaine de patients seront traités pendant 24 heures par le WAK lors des essais. D’autres sessions d’essais et des améliorations sur la conception du dispositif devront ensuite avoir lieu avant de pouvoir envisager une commercialisation.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

picto cigaleSources : https://drgura.com/ –  https://laughingsquid.com/ avec agences – Copyright photos : équipe du Dr. Victor Gura

Michel HUGUES

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

picto cigale

RÉSULTATS. Au cours de l’étude, tous les sujets sont restés stables sur le plan hémodynamique et il n’y a eu aucun événement indésirable grave. Les électrolytes sériques et l’hémoglobine sont restés stables pendant la période de traitement pour tous les sujets. L’élimination des fluides était conforme aux taux d’ultrafiltration prescrits. Le débit sanguin moyen était de 42 ± 24 ml/min, et le débit moyen de dialysat était de 43 ± 20 ml/min. Les clairances moyennes de l’urée, de la créatinine et du phosphore sur 24 heures étaient respectivement de 17 ± 10, 16 ± 8 et 15 ± 9 ml/min. La clairance moyenne de la β 2 -microglobuline était de 5 ± 4 ml/min. Sur 7 sujets inscrits, 5 ont terminé les 24 heures prévues de traitement à l’étude. L’essai a été arrêté après le septième sujet en raison de problèmes techniques liés à l’appareil, notamment des bulles excessives de dioxyde de carbone dans le circuit de dialysat et des débits sanguins et de dialysat variables.

CONTEXTE. Les appareils d’hémodialyse fixes entravent la mobilité et limitent les activités de la vie quotidienne pendant les traitements de dialyse. De nouvelles technologies d’hémodialyse sont nécessaires pour améliorer l’autonomie des patients et améliorer la qualité de vie.

RÉSULTATS. Au cours de l’étude, tous les sujets sont restés stables sur le plan hémodynamique et il n’y a eu aucun événement indésirable grave. Les électrolytes sériques et l’hémoglobine sont restés stables pendant la période de traitement pour tous les sujets. L’élimination des fluides était conforme aux taux d’ultrafiltration prescrits. Le débit sanguin moyen était de 42 ± 24 ml/min, et le débit moyen de dialysat était de 43 ± 20 ml/min. Les clairances moyennes de l’urée, de la créatinine et du phosphore sur 24 heures étaient respectivement de 17 ± 10, 16 ± 8 et 15 ± 9 ml/min. La clairance moyenne de la β 2 -microglobuline était de 5 ± 4 ml/min. Sur 7 sujets inscrits, 5 ont terminé les 24 heures prévues de traitement à l’étude. L’essai a été arrêté après le septième sujet en raison de problèmes techniques liés à l’appareil, notamment des bulles excessives de dioxyde de carbone dans le circuit de dialysat et des débits sanguins et de dialysat variables.

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé