VRAIE ENERGIE ECOLOGIQUE : BATEAUX & ENERGIE A HYDROGENE : un premier cargo français de 125 mètres à hydrogène pour 2025

VRAIE ENERGIE ECOLOGIQUE : BATEAUX & ENERGIE A HYDROGENE : un premier cargo français de 125 mètres à hydrogène pour 2025

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/
ENERGY OBSERVER2 - copyright DR

ENERGY OBSERVER2 – copyright DR

 

Lundi 7 février 2022 – (michelhugues.com) « Le groupe Energy Observer » prévoit mettre en mer son premier cargo français fonctionnant à l’hydrogène dès 2025 « ENERGY OBSERVER 2 » dont le cahier des charges est avant de tout de transporter jusqu’à 5.000 tonnes de marchandises sans la moindre émission de tout ordre.

 

 

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

par Michel HUGUES , past journaliste économique et automobile & photographe

 

 

Victorien Erussard l’entrepreneur à la tête d’Energy Observer a annoncé hier dimanche 6 février 2022 le développement d’ici 2025 d’un navire de charge polyvalent zéro émission.

 

 

Bientôt probablement exploité commercialement par l’entreprise 3éme mondiale et marseillaise “CMA-CGM”

 

ENERGY OBSERVER2 - copyright DR

ENERGY OBSERVER2 – copyright DR

 

80 millions d’€uros sont d’ores et déjà inscrits au premier business-plan de cette création bretonne que l’on doit au même groupe qui inventa le premier « Energy Observer » : 

premier bateau écologique propulsé aux énergies renouvelables et à l’hydrogène, ayant déjà accompli un tour du monde sans émission de carbone. (voir photo ci dessous) :

 

Energy Observer 1  Copyright DR

Energy Observer 1 Copyright DR

 

Selon les termes du dossier de presse transmis : Le projet d’un cargo marchand polyvalent. Soixante-dix tonnes d’hydrogène liquide, plus compact que celui à l’état gazeux, seront embarquées afin d’alimenter un moteur électrique, via une pile à combustible.

Le navire naviguera à une vitesse commerciale de douze nœuds (22 km/h). Des Oceanwings®, des mât-ailes automatiques, compléteront le dispositif. Avec ce cargo, présenté comme une première mondiale dans le transport de fret, « nous allons au bout du processus de décarbonation »,

 L’enjeu est de taille : « Le transport maritime est à l’origine de 3 % des rejets de CO2 au niveau mondial. » L’équivalent des émissions d’un pays comme le Japon.

Le cargo est développé en collaboration avec le cabinet d’architecture navale LMG Marin, concepteur d’Hydra, premier ferry de passagers à hydrogène liquide. L’armateur marseillais CMA-CGM est aussi engagé, avec l’objectif d’une exploitation commerciale.

Energy Observer 2 deviendra le navire amiral de l’Institut T2EM qui rassemble l’ensemble des acteurs français investis dans la transition éco-énergétique du maritime. Le projet sera présenté, le 10 février, lors du One Ocean Summit à Brest.

Une magnifique création française et bretonne mais également un pas majeur dans la “conquête des esprits français”, par cette énergie totalement propre et sans conséquence pour la planète, n’en déplaise à notre président actuel qui ne jure toujours que par “son” 100 % électrique, si destructeur pour l’environnement, “Europe quand tu nous tiens” !!

Michel HUGUES

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

 

Energy Observer 2 : toutes les caractéristiques
Longueur : 120 mètres
Largeur : 22 mètres
Tirant d’eau : 5,5 mètres
Surface Aile de propulsion vélique : 1450 m2
Port en lourd : 5000 tonnes
Conteneurs : 240 EVP (Équivalent vingt pieds)
Pont Ro-ro : 480 mètres linéaires (camions, véhicules et conteneurs)
Hauteur entrepont : 6,5 mètres
Rampe d’accès : 15 mètres de large
Vitesse commerciale : 12 nœuds
Propulsion électrique : 4 MW
Puissance piles à combustible (RexH2 EODev) : 2,5 MW
Réservoirs d’hydrogène liquide (LH2) : 70 tonnes (1000 m3)
Autonomie : jusqu’à 4 000 milles nautiques

Plus d’infos sur :

 

https://www.energy-observer.org/fr/ressources/chaine-hydrogene-electrolyseur

https://www.energy-observer.org/fr/a-propos/bateau

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/
Archéologie Sous-Marine : Le DRASSM prépare avec intensité “l’Alfred Merlin”

Archéologie Sous-Marine : Le DRASSM prépare avec intensité “l’Alfred Merlin”

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

Produits - 728x90

 

SCIENCES & NATURE STORY : Archéologie Sous-Marine : Le DRASSM prépare avec intensité “l’Alfred Merlin”, futur navire hauturier de l’archéologie sous-marine française, conçu et construit par “iXBlue” à La Ciotat

Archéologie Sous-Marine : Le DRASSM prépare avec intensité "l’Alfred Merlin", futur navire hauturier emblèmatique de l'archéologie sous-marine française, construit par "iXBlue" à La Ciotat -@ DRASSM

Archéologie Sous-Marine : Le DRASSM prépare avec intensité “l’Alfred Merlin”, futur navire hauturier emblématique de l’archéologie sous-marine française, construit par “iXBlue” à La Ciotat – @ DRASSM

Samedi 15 Mai 2021(www.michelhugues.com) – Construit entièrement en matériaux composites dans les chantiers navals iXblue de La Ciotat , le navire archéologique “ALFRED MERLIN” offrira une capacité de travail exceptionnelle pour sa taille, y compris plus de 200 pieds carrés de pont de travail arrière et 1 tonne de capacité de charge.

Conçu par iXblue à La Ciotat, le navire archéologique “ALFRED MERLIN” affiche une longueur totale de 46 mètres, avec un TDE (tirant d’eau) porté à 3,2 mètres, large de 11 mètres, propulsé par un double Cummings d’un puissance maxi de 430 CH “nourrissant” une propulsion par Hydrojets DP (à positionnement dynamique), annoncé pour une grande autonomie de 3.500 nautiques ce navire pourra accueillir dans des conditions maximales une équipe de 28 plongeurs et tout leur volumineux matériel scientifique de pointe.

Le futur navire “Alfred MERLIN” du DRASSM garantit déjà une sécurité maximale pour sa future équipe de plongeurs-archéologues tout en permettant un déplacement à hauteur de 22 Nœuds maximum. Le prix initial de son développement est annoncé autour de 16 millions d’ €uros, en réalité l’Alfred Merlin constituerait un modèle de présérie pour son constructeur qui envisage déjà plusieurs centaines d’unités à terme.

le projet Nessie - (c) Mauric

le projet Nessie – (c) Mauric

Inclue dans le projet international : “NESSIE” (Novel Efficient Survey Ship InitiativE) la conception de l’ “ALFRED MERLIN” a été confiée aux architectes navals marseillais MAURIC, sur la base d’une coque “Small Waterplane Area Twin Hull” (semi-SWATH) en tissus de carbone recyclé pour une très grande plateforme arrière d’activités et une excellente stabilité en mer renforcée par un réservoir à balance de gite alors que sa coque composite est truffée de capteurs, de fibres optiques, etc… observant toute pression et contrainte sur elle. L’équipement interne est totalement

La firme iXBlue née il y a déjà plus de 30 ans, regroupe plus de 650 employés dans le monde sur 8 sites ou bureaux industriels en France et 11 autres à l’étranger. iXblue annonce également un chiffre d’affaire moyen annuel de 100 millions dont 80 % sont réalisés à l’étranger.

L’« André Malraux» le dernier navire de recherche archéologique sous-marine construit en France, long de 36,3 mètres, a remplacé le précédent et illustre « Archéonaute ».

L’« André Malraux» le récent  navire de recherche archéologique sous-marine construit en France, long de 36,3 mètres, a remplacé le précédent et illustre « Archéonaute » du DRASSM.

C’est d’ailleurs ce même chantier naval ciotaden qui a déjà fourni au DRASSM les 2 dernières unités de sa flottille ultra-technique : “le Triton” en 2016 et précédemment “l’André Malraux” en 2012 pour un budget de 9 millions d’ €uros. Baptisé André Malraux, le précédent  navire de recherche archéologique sous-marine, long de 36,3 mètres, remplace l’Archéonaute. Le “Triton” conçu également par iXblue pour mettre en œuvre jusqu’à 8 plongeurs-archéologues ainsi que leurs équipements scientifiques (sonar, magnétomètre, ROV, AUV, etc.), le navire offre une grande stabilité et des caractéristiques de performance supportant un éventail exceptionnellement large de missions notamment grâce à une plateforme multifonction.

Ixblue, une société présente dans la mer, sur la mer, dans l’espace et dans la défense

Société iXblue : l'excellence et l'innovation dans tous les domaines high-tech - © ixblue.com

Société iXblue : l’excellence et l’innovation dans tous les domaines high-tech – © ixblue.com

La société iXBLUE intervient également dans les domaines suivants : Espace, Maritime Civil, Pêcherie, Maritime Militaire, Energie, Défense toutes armes, Photonique, Aérospatial, Simulateurs de Mouvement, plateformes stabilisées, Technologie Autonome, Intelligence artificielle ….

iXblue est également dans la station spatiale européenne. En partenariat avec le CNES (Agence spatiale française), le laboratoire Hubert Curien et le CERN, iXblue a développé un dosimètre à fibre optique qui sera testé pour la première fois à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Cet appareil a été conçu pour mesurer l’exposition aux doses de rayonnement dans la station.

recherche archéologique sous-marine. Copyright Drassm

recherche archéologique sous-marine. Copyright Drassm

Rappelons enfin que c’est André Malraux, ministre des Affaires culturelles du général de Gaulle qui créa, en 1966 à Marseille, le DRASSM ( Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) service déconcentré unique au monde, doté d’un budget propre et de son premier navire de recherche, l’Archéonaute dès sa création.

Le Drassm est un des fleurons parmi tous les organismes nationaux et internationaux regroupés à Marseille sur le thème de la plongée sous-marine. La Capitale phocéenne étant ainsi, et depuis toujours, rebaptisée “Capitale Mondiale de la Plongée sous-marine” depuis l’ère Cousteau, de sa calypso et de ses soucoupes plongeantes, fabriquées à Marseille.

Sources : la rédaction, société iXBLUE, Service presse Ministère Culture DRASSM

 

Michel Hugues Michel HUGUES PHOTOGRAPHY official site - www.michelhugues.com

 

Vous pouvez commenter cet article au bas de page 

 

PS : (bon à savoir) Alfred Merlin, né le 13 mars 1876 à Orléans et décédé le 16 mars 1965 à Neuilly-sur-Seine, est un historien, archéologue, pionnier et fondateur de l’archéologie sous-marine, numismate et épigraphiste français. Alfred Merlin concours des autorités maritimes tunisiennes et les soutiens financiers pour lancer les premières campagnes de fouille archéologique sous-marine sur l’épave de Mahdia (Tunisie).

Retrouvez Nos Autres Informations :

les actus "environnement" www.michelhugues.com
Les Actus "Environnement & Autres"
les actus "Sciences & découvertes"" www.michelhugues.com
Les Actus "Sciences & Découvertes"
Les actus "Matériels Photo"" www.michelhugues.com
Les Actus "Matériels & Equipements"

 

Découvrir le sommaire “NATURE STORIES” : infos Nature, Faune, Flore, Environnement, Sciences et Techniques :  [… Ouvrir …]

 

© Copyright www.michelhugues.com 2021


Restez informé.es de chaque nouvelle publication de galeries-photo ou de nouvelles “Stories Nature”


 

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé