Santé, Sécurité et Climat : LES LIGNES A HAUTE TENSION DENONCEES COMME MALSAINES et non adaptées par la fondation Bill GATES (fondateur du groupe Microsoft)

Santé, Sécurité et Climat : LES LIGNES A HAUTE TENSION DENONCEES COMME MALSAINES et non adaptées par la fondation Bill GATES (fondateur du groupe Microsoft)

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/

Santé, Sécurité et Climat : LES LIGNES A HAUTE TENSION DENONCEES COMME MALSAINES et non adaptées par la fondation Bill GATES (fondateur du groupe Microsoft)

 

 

Selon le créateur de MICROSOFT , l’exemple des USA vaut pour les pays du monde entier

 

 

Bill Gates, fondateur de Microsoft et co-président de Bill & Melinda GATES Foundation – (C) Agence Belga

 

 

Mercredi 25 janvier 2023 – (michelhugues.com) – La fondation Bill & Melinda Gates créée en janvier 2000 qui agit à l’échelle mondiale a pour principaux objectifs d’améliorer les soins de santé et de réduire l’extrême pauvreté, tandis qu’aux États-Unis, elle vise principalement à élargir l’accès à l’éducation et aux technologies de l’information, vient « de secouer le climat scientifique » avec sa récente prise de position sur les transports de l’électricité et son usage sur toute la planète.

Bill Gates sur le site officiel de sa fondation vient de publier hier 24 janvier ses points de vue et analyses de la situation dans l’article intitulé : « The surprising key to a clean energy future If you care about climate change, you should care about transmission. »

Selon Bill Gates : « Les événements météorologiques extrêmes ont sensibilisé beaucoup plus de gens aux réseaux électriques et à la manière dont ils peuvent tomber en panne aussi bien l’été que l’hiver. Il y a deux ans au Texas, le réseau local est tombé en panne après trois tempêtes hivernales consécutives. Des centaines de personnes sont mortes et des millions ont été privées d’électricité pendant de nombreux jours. Et pas plus tard que le mois dernier, un froid extrême à travers les États-Unis a une fois de plus poussé les réseaux électriques au bord du gouffre. »

Et le fondateur de Microsoft de poursuivre : « Il ne doit pas en être ainsi. La solution est claire : nous devons moderniser notre réseau, construire davantage de lignes de transmission à haute tension capables de transporter l’électricité sur de longues distances et utiliser ces lignes de transmission pour mieux connecter les régions et les communautés les unes aux autres. Si nous le faisons, nous veillerons à ce que les gens aient toujours de l’électricité quand ils en ont besoin. Et ce faisant, nous libérerons le potentiel d’une énergie propre abordable et abondante. »

Pour Bill Gates , les USA auraient fait des progrès remarquables au cours des deux dernières années pour que chaque foyer soit alimenté par une énergie propre, grâce à des investissements fédéraux historiques permettant une source d’électricité d’origine plus propre qu’auparavant, comprenant un mix d’énergie éolienne, solaire, nucléaire et géothermique, réduisant  les coûts des ménages, mais réduisant surtout la pollution tout en permettant la diversification de l’approvisionnement énergétique réduisant toute dépendance à des approvisionnements étrangers.

 

« faire enfin entrer nos réseaux électriques dans le 21ème siècle » pour Bill Gates

 

une ligne à haute tension à l’aurore dans un matin hivernal des Cévennes – Copyright Michel HUGUES – www.michelhugues.com

 

Pour Bill GATES : … « La façon dont nous transportons l’électricité aux USA (Ndlr : comme ailleurs dans le monde) n’est tout simplement pas conçue pour répondre aux besoins énergétiques modernes de 2023 et es années futures. Depuis le début du réseau électrique, les compagnies d’électricité ont placé la plupart des centrales électriques à proximité des villes. Les chemins de fer et les pipelines étaient utilisés pour expédier les combustibles fossiles d’où qu’ils soient extraits vers les centrales électriques où ils seraient brûlés pour produire de l’électricité.

Ce modèle ne fonctionne pas avec l’énergie solaire et éolienne, car bon nombre des meilleurs endroits pour produire beaucoup d’électricité sont éloignés des centres urbains comme les plaines venteuses de l’Iowa ou les déserts ensoleillés de l’Arizona.

Vous ne pouvez pas exactement expédier la lumière du soleil dans un wagon, donc pour maximiser le potentiel de l’énergie propre, nous aurons besoin de lignes beaucoup plus longues pour déplacer cette énergie de l’endroit où elle est fabriquée à l’endroit où elle est nécessaire.

Nous aurons également besoin de plus de lignes, car la demande de notre pays ne fera qu’augmenter dans les années à venir à mesure que nous électrifierons plus de choses (comme nos voitures !). De nombreuses estimations suggèrent que la demande d’électricité pourrait plus que doubler d’ici 2050 pour atteindre net zéro.ss :

 

 

 

Selon Gates : “Pour ouvrir la voie face au reste du monde, les ETATS UNIS doivent s’attaquer aux trois principaux obstacles 

 

 

une ligne à haute tension à l’aurore dans un matin hivernal des Cévennes – Copyright Michel HUGUES – www.michelhugues.com

 

 

les 3 principaux obstacles selon Bill Gates : 

 

 

Planification : Comme tous les projets d’infrastructure, les nouvelles lignes de transmission et les mises à niveau du réseau commencent par la planification. Les plans sont généralement basés sur des prévisions de consommation d’énergie à court terme ou même sur des données rétrospectives, ce qui signifie que de nouvelles lignes ne sont pas construites en tenant compte des besoins futurs. La Federal Energy Regulatory Commission, ou FERC, a récemment proposé une règle qui obligerait les fournisseurs de transport à faire une planification à plus long terme et plus prospective. Il envisage également d’autres nouvelles politiques qui nécessiteraient potentiellement une coordination régionale régulière sur les lignes électriques interétatiques. La façon dont ces politiques sont élaborées et mises en œuvre sera d’une importance cruciale.

Payer : Le gouvernement fédéral détermine comment les améliorations à grande échelle des infrastructures sont financées, soit par le biais du paiement des impôts, soit en répartissant les coûts aux seuls consommateurs. La loi bipartite sur les infrastructures adoptée en 2021 a investi de l’argent dans des projets de transmission, mais nous devons investir davantage au niveau fédéral tout en rendant plus abordable pour les autorités locales d’entreprendre de nouveaux projets. La FERC devrait aider à résoudre les problèmes de répartition des coûts en répartissant les coûts des grands projets sur des régions entières au lieu de demander uniquement aux personnes au bout de la ligne de payer.

Autorisation : Bien que le gouvernement fédéral détermine qui paie pour la plupart des mises à niveau de transmission, les États sont principalement ceux qui délivrent les permis pour les nouveaux projets. Le processus d’autorisation actuel est long, compliqué et souvent obsolète. Par conséquent, nous ne construisons pas des lignes assez rapidement et nous sommes plus lents que d’autres pays. Certains États, comme le Nouveau-Mexique et le Colorado, font un travail innovant pour accélérer le processus. Mais il y reste encore beaucoup d’espace pour que les décideurs politiques travaillent ensemble et facilitent le processus d’autorisation.

 

En termes simplifiés : la transmission , le transport de l’électricité sont la clé de notre avenir énergétique propre.

 

Bien que la transmission soit avant tout un problème politique, l’innovation y contribuera également. Par exemple, les technologies d’amélioration du réseau telles que les valeurs nominales de ligne dynamiques, les contrôles de flux de puissance et l’optimisation de la topologie pourraient augmenter la capacité du système existant. Breakthrough Energy Ventures, qui fait partie de l’initiative climatique que j’ai aidé à démarrer, a investi dans de nouvelles technologies telles que les conducteurs et les supraconducteurs avancés, des fils qui utilisent des matériaux de pointe pour extraire plus d’énergie des petites lignes. Mais ces technologies ne remplacent pas de véritables améliorations systémiques et des lignes de construction là où elles n’existent pas déjà.

“Le changement climatique est le problème le plus difficile auquel l’humanité n’ait jamais été confrontée, mais je crois que nous avons l’ingéniosité humaine pour le résoudre. Et si vous vous souciez du changement climatique, vous devriez vous soucier de la transmission”. a conclu Bill GATES

En termes simplifiés : la transmission de l’électricité est la clé de notre avenir énergétique propre. Si nous éliminons les obstacles qui entravent cet avenir, cela entraînera une réduction des émissions, un air plus pur, plus d’emplois, moins de pannes d’électricité, plus de sécurité énergétique et économique et des communautés plus saines à travers le pays.

 

(d’après Bill Gates & traduction )

 

Michel HUGUES

 

 

 

Michel HUGUES, ex-journaliste économique & automobile, mais toujours photographe

 

NOTA : Rappelons qu’aux Etats-Unis même, la gestion technique en France du transport de l’électricité était citée depuis des décennies en exemple international de réussite technologique, avant l’arrivée du “trio électrique” : SARKOZY,HOLLANDE, MACRON, depuis eux, plus rien n’est pareil . En 2023 pourrait-on encore citer l’état actuel d’EDF , comme exemplaire ???

 

 

MES SOURCES = Bill & Melinda GATES foundation

https://www.gatesnotes.com/Energy/Transmission?WT.mc_id=20230123100000_BE-Transmission_BG-EM_&WT.tsrc=BGEM

MOTS CLEFS : Bill Gates, Bill & Melanie Gates Foundation, GatesNotes, Santé, Sécurité ,Climat , LES LIGNES A HAUTE TENSION, transport électrique, avenir de l’électricité, électricité et climat, santé et électricité, EDF, RTE

 

Provencematin.com – 1ere version BETA TEST – Nov. 2022

 

Laissez Votre Commentaire ci dessous : 

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
VRAIE ENERGIE ECOLOGIQUE : BATEAUX & ENERGIE A HYDROGENE : un premier cargo français de 125 mètres à hydrogène pour 2025

VRAIE ENERGIE ECOLOGIQUE : BATEAUX & ENERGIE A HYDROGENE : un premier cargo français de 125 mètres à hydrogène pour 2025

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
ENERGY OBSERVER2 - copyright DR

ENERGY OBSERVER2 – copyright DR

 

Lundi 7 février 2022 – (michelhugues.com) « Le groupe Energy Observer » prévoit mettre en mer son premier cargo français fonctionnant à l’hydrogène dès 2025 « ENERGY OBSERVER 2 » dont le cahier des charges est avant de tout de transporter jusqu’à 5.000 tonnes de marchandises sans la moindre émission de tout ordre.

 

 

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

par Michel HUGUES , past journaliste économique et automobile & photographe

 

 

Victorien Erussard l’entrepreneur à la tête d’Energy Observer a annoncé hier dimanche 6 février 2022 le développement d’ici 2025 d’un navire de charge polyvalent zéro émission.

 

 

Bientôt probablement exploité commercialement par l’entreprise 3éme mondiale et marseillaise “CMA-CGM”

 

ENERGY OBSERVER2 - copyright DR

ENERGY OBSERVER2 – copyright DR

 

80 millions d’€uros sont d’ores et déjà inscrits au premier business-plan de cette création bretonne que l’on doit au même groupe qui inventa le premier « Energy Observer » : 

premier bateau écologique propulsé aux énergies renouvelables et à l’hydrogène, ayant déjà accompli un tour du monde sans émission de carbone. (voir photo ci dessous) :

 

Energy Observer 1  Copyright DR

Energy Observer 1 Copyright DR

 

Selon les termes du dossier de presse transmis : Le projet d’un cargo marchand polyvalent. Soixante-dix tonnes d’hydrogène liquide, plus compact que celui à l’état gazeux, seront embarquées afin d’alimenter un moteur électrique, via une pile à combustible.

Le navire naviguera à une vitesse commerciale de douze nœuds (22 km/h). Des Oceanwings®, des mât-ailes automatiques, compléteront le dispositif. Avec ce cargo, présenté comme une première mondiale dans le transport de fret, « nous allons au bout du processus de décarbonation »,

 L’enjeu est de taille : « Le transport maritime est à l’origine de 3 % des rejets de CO2 au niveau mondial. » L’équivalent des émissions d’un pays comme le Japon.

Le cargo est développé en collaboration avec le cabinet d’architecture navale LMG Marin, concepteur d’Hydra, premier ferry de passagers à hydrogène liquide. L’armateur marseillais CMA-CGM est aussi engagé, avec l’objectif d’une exploitation commerciale.

Energy Observer 2 deviendra le navire amiral de l’Institut T2EM qui rassemble l’ensemble des acteurs français investis dans la transition éco-énergétique du maritime. Le projet sera présenté, le 10 février, lors du One Ocean Summit à Brest.

Une magnifique création française et bretonne mais également un pas majeur dans la “conquête des esprits français”, par cette énergie totalement propre et sans conséquence pour la planète, n’en déplaise à notre président actuel qui ne jure toujours que par “son” 100 % électrique, si destructeur pour l’environnement, “Europe quand tu nous tiens” !!

Michel HUGUES

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

 

Energy Observer 2 : toutes les caractéristiques
Longueur : 120 mètres
Largeur : 22 mètres
Tirant d’eau : 5,5 mètres
Surface Aile de propulsion vélique : 1450 m2
Port en lourd : 5000 tonnes
Conteneurs : 240 EVP (Équivalent vingt pieds)
Pont Ro-ro : 480 mètres linéaires (camions, véhicules et conteneurs)
Hauteur entrepont : 6,5 mètres
Rampe d’accès : 15 mètres de large
Vitesse commerciale : 12 nœuds
Propulsion électrique : 4 MW
Puissance piles à combustible (RexH2 EODev) : 2,5 MW
Réservoirs d’hydrogène liquide (LH2) : 70 tonnes (1000 m3)
Autonomie : jusqu’à 4 000 milles nautiques

Plus d’infos sur :

 

https://www.energy-observer.org/fr/ressources/chaine-hydrogene-electrolyseur

https://www.energy-observer.org/fr/a-propos/bateau

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de “rein artificiel portable” va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de “rein artificiel portable” va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/

SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de “rein artificiel portable” va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

picto cigale

Mardi 28 Septembre 2021 – (michellhugues.com) – Ce prototype de rein artificiel externe, déjà testé à Londres (Royaume Uni) et en Italie à Vicence, entrera en phase de tests finaux intensifs par l’université de Washington de Seatle. Cette invention devrait réduire au terme des essais en cours, le nombre d’hospitalisations pour dialyse ainsi que réduire le nombre grandissime de demandeurs de greffe du rein.

Appelé WAK (Wearable Artificial Kidney), ce “rein artificiel portable” a pour but de faciliter les dialyses dans les soins de patients confrontés à une insuffisance importante, son rôle sera toujours de purifier le sang et la pression des fluides à la place de l”organe biologique mais ne dépendra plus d’une alimentation électrique sur secteur mais de batteries portables et interchangeables. Cet appareillage se portera à la taille comme une simple ceinture (encore volumineuse, 4,5 Kgs).

 

Uniformiser la pression des fluides

 

SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de "rein artificiel portable" va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

A partir de maintenant les concepteurs du WAK ont pour objectif de réduire encore plus, le poids de ce rein artificiel déjà miniaturisé, notamment celle d’une pompe des flux sanguins et autres. Selon les scientifiques à l’origine du WAK, leur création au lieu des 150 litres d’eau habituellement nécessaires aux techniques  de dialyse actuelles, le WAK ne requiert qu’un demi-litre d’eau mais impose un port du dispositif encore très long. Une dizaine de patients seront traités pendant 24 heures par le WAK lors des essais. D’autres sessions d’essais et des améliorations sur la conception du dispositif devront ensuite avoir lieu avant de pouvoir envisager une commercialisation.

 

 

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

picto cigaleSources : https://drgura.com/ –  https://laughingsquid.com/ avec agences – Copyright photos : équipe du Dr. Victor Gura

Michel HUGUES

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

 

 

 


Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

picto cigale

RÉSULTATS. Au cours de l’étude, tous les sujets sont restés stables sur le plan hémodynamique et il n’y a eu aucun événement indésirable grave. Les électrolytes sériques et l’hémoglobine sont restés stables pendant la période de traitement pour tous les sujets. L’élimination des fluides était conforme aux taux d’ultrafiltration prescrits. Le débit sanguin moyen était de 42 ± 24 ml/min, et le débit moyen de dialysat était de 43 ± 20 ml/min. Les clairances moyennes de l’urée, de la créatinine et du phosphore sur 24 heures étaient respectivement de 17 ± 10, 16 ± 8 et 15 ± 9 ml/min. La clairance moyenne de la β 2 -microglobuline était de 5 ± 4 ml/min. Sur 7 sujets inscrits, 5 ont terminé les 24 heures prévues de traitement à l’étude. L’essai a été arrêté après le septième sujet en raison de problèmes techniques liés à l’appareil, notamment des bulles excessives de dioxyde de carbone dans le circuit de dialysat et des débits sanguins et de dialysat variables.

CONTEXTE. Les appareils d’hémodialyse fixes entravent la mobilité et limitent les activités de la vie quotidienne pendant les traitements de dialyse. De nouvelles technologies d’hémodialyse sont nécessaires pour améliorer l’autonomie des patients et améliorer la qualité de vie.

RÉSULTATS. Au cours de l’étude, tous les sujets sont restés stables sur le plan hémodynamique et il n’y a eu aucun événement indésirable grave. Les électrolytes sériques et l’hémoglobine sont restés stables pendant la période de traitement pour tous les sujets. L’élimination des fluides était conforme aux taux d’ultrafiltration prescrits. Le débit sanguin moyen était de 42 ± 24 ml/min, et le débit moyen de dialysat était de 43 ± 20 ml/min. Les clairances moyennes de l’urée, de la créatinine et du phosphore sur 24 heures étaient respectivement de 17 ± 10, 16 ± 8 et 15 ± 9 ml/min. La clairance moyenne de la β 2 -microglobuline était de 5 ± 4 ml/min. Sur 7 sujets inscrits, 5 ont terminé les 24 heures prévues de traitement à l’étude. L’essai a été arrêté après le septième sujet en raison de problèmes techniques liés à l’appareil, notamment des bulles excessives de dioxyde de carbone dans le circuit de dialysat et des débits sanguins et de dialysat variables.

 

 

Avec Votre Commentaire, ce serait tellement mieux

 

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
BIODIVERSITE : Aujourd’hui, s’ouvre à Marseille le Congrès Mondial pour la Nature, du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille

BIODIVERSITE : Aujourd’hui, s’ouvre à Marseille le Congrès Mondial pour la Nature, du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/

Pourquoi est-il aussi urgent de sauver la biodiversité, en même temps que le climat ?

picto cigale

Vendredi 3 Septembre 2021 – Organisé tous les 4 ans par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le Congrès Mondial de la Nature qui se tient cette année à Marseille (3 au 11 Septembre) est un événement réunissant plusieurs milliers de leaders et décisionnaires issus de plusieurs gouvernements, de la société civile, des peuples autochtones, du monde des affaires et du milieu universitaire, dans le but de préserver l’environnement et d’utiliser les solutions que la nature apporte pour relever les défis actuels de notre planète.

Pour la première fois dans l’histoire des Congrès de l’UICN, celui de Marseille sera ouvert au public dès ce vendredi après-midi, avec de multiples espaces gratuits dédiés à la sensibilisation à l’environnement. Initialement ce congrès était prévu au début janvier dernier.

Le Congrès cherche à améliorer la façon dont nous gérons notre environnement naturel pour favoriser le développement humain, social et économique, mais les défenseurs de la conservation n’y arriveront plus tous seuls. Le Congrès de l’UICN est l’occasion de mettre de côté les différences et de travailler ensemble à la réalisation d’une bonne gouvernance environnementale, en encourageant tous les secteurs de la société à partager les responsabilités et les avantages de la conservation.

picto cigaleLe programme complet interactif du congrès mondial est accessible en ligne en cliquant ici

Teaser : vidéo officielle, ci-dessous

En dehors des élus politiques de tous bords et des chefs d’entreprises qui « cherchent à laver plus vert » leurs “business” respectifs, ce congrès mondial est par contre ultra important et très productif pour les scientifiques de tous les pays pour se rencontrer et échanger les résultats de leurs travaux tout comme pour envisager des techniques nouvelles, des synergies et des recherches de financements pour leurs travaux.

la forte présence des associations de France Nature Environnement

Pendant une semaine, des conférences, des débats, des projections et des animations sur les thèmes de la nature et de la biodiversité rythmeront ce congrès. La plupart des associations de France Nature Environnement (FNE) seront présentes dans les différents espaces pour vous faire découvrir l’étendue des actions de leur fédération FNE .

Sous le pavillon de France Nature Environnement, vous pourrez participer à des conférences et diverses présentations et projections. Plus de 40 événements sont organisés juste pour vous, autour de diverses thématiques. Vous pourrez également retrouver les biologistes et experts de FNE également sur les scènes centrales de l’Exposition pour une série de tables rondes avec les partenaires de FNE tout au long du congrès.

Grues scandinaves au repos, mais en cours de migration en janvier dernier en Camargue, des oiseaux géants et hyper farouches. Copyright Michel HUGUES – reproduction interdite sans licence – www.michelhugues.com – (adhérent à France Nature Environnement)

La journée du dimanche 5 septembre sera consacrée aux Océans et à l’Outre-Mer (dans tout le congrès) mais aussi chez FNE : une matinée de conférence, de projection et de débats sur “le dauphin sous haute surveillance”, l’après-midi sera consacrée sous la même forme “débat & projection” sur les actions en Outre-Mer en Guyane et à Mayotte. De 19 à 21h00 une soirée Outre-Mer clôturera cette journée.

Le Lundi 6 septembre sera consacré à la “biodiversité” avec notamment le débat international : “la reforestation des forets mondiales” et sous la structure de France Nature Environnement par plusieurs réunions publiques et débats sur le thème : “les actions de l’humain en faveur de la biodiversité” : plastiques à la mer, recréer de la biodiversité chez soi, observer et photographier la faune, grands prédateurs la cohabitation avec l’humain est-elle encore possible ?; etc… retrouvez le programme de France Nature Environnement jusqu’au 11 Septembre en cliquant ici.

« Avec l’organisation du Congrès mondial de la nature, la France et la communauté internationale affirment leur engagement dans le combat pour la biodiversité. La mobilisation de tous, au plus vite et de la manière la plus ambitieuse, est vitale pour notre avenir commun », Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique

Les principaux enjeux de ce congrès mondial sont les suivants :

  • conserver l’eau douce pour préserver la vie ;
  • gérer les paysages et les territoires pour la nature et les humains ;
  • assurer des droits et accès équitable aux ressources naturelles ;
  • restaurer la santé des océans ;
  • faire progresser le savoir, l’apprentissage, l’innovation et la technologie.

C’est au Parc Chanot de Marseille, sous un format « hybride », que se tiendra le rassemblement : un ensemble d’événements sera accessible en présentiel dans le respect des règles sanitaires en vigueur (avec présentation du « pass sanitaire »), et également à distance.

Dans les temps actuels, un tel congrès qui s’ouvre “partiellement” au public est une excellente chose, c’est par ailleurs un bel exemple d’actions participatives de gens qui, comme vous et moi, peuvent faire un geste puis d’autres en faveur du changement climatique et de la protection de la biodiversité. Car il est aussi urgent et autant urgent de sauver la biodiversité actuelle que le climat.

Michel HUGUES - Michel HUGUES Photography - site officiel - www.michelhugues.com

 

Michel HUGUES “past” journaliste économique, également éditeur et photographe.

 

picto cigaleSUR LE MEME THEME  : Autres publications : biodiversité planches photographiques

 

NATURE – Galerie Photo 4 : Biologie de Recensement Scientifique à l’aide de la Macrophoto

– Galerie Photo 2 : Faune Méditerranéenne Occidentale

– Galerie Photo 18 : Insectes, Reptiles et Batraciens

– Galerie Photo 17 : Oiseaux & Rapaces

– Galerie Photo 3 : Flore Sauvage Méditerranéenne Occidentale

 

picto cigalecontacter l’auteur :

[contact-form-7 404 "Not Found"]
Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
https://www.instagram.com/michelhugues74/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé