VRAIE ENERGIE ECOLOGIQUE : BATEAUX & ENERGIE A HYDROGENE : un premier cargo français de 125 mètres à hydrogène pour 2025

VRAIE ENERGIE ECOLOGIQUE : BATEAUX & ENERGIE A HYDROGENE : un premier cargo français de 125 mètres à hydrogène pour 2025

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/
ENERGY OBSERVER2 - copyright DR

ENERGY OBSERVER2 – copyright DR

 

Lundi 7 février 2022 – (michelhugues.com) « Le groupe Energy Observer » prévoit mettre en mer son premier cargo français fonctionnant à l’hydrogène dès 2025 « ENERGY OBSERVER 2 » dont le cahier des charges est avant de tout de transporter jusqu’à 5.000 tonnes de marchandises sans la moindre émission de tout ordre.

 

 

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

par Michel HUGUES , past journaliste économique et automobile & photographe

 

 

Victorien Erussard l’entrepreneur à la tête d’Energy Observer a annoncé hier dimanche 6 février 2022 le développement d’ici 2025 d’un navire de charge polyvalent zéro émission.

 

 

Bientôt probablement exploité commercialement par l’entreprise 3éme mondiale et marseillaise “CMA-CGM”

 

ENERGY OBSERVER2 - copyright DR

ENERGY OBSERVER2 – copyright DR

 

80 millions d’€uros sont d’ores et déjà inscrits au premier business-plan de cette création bretonne que l’on doit au même groupe qui inventa le premier « Energy Observer » : 

premier bateau écologique propulsé aux énergies renouvelables et à l’hydrogène, ayant déjà accompli un tour du monde sans émission de carbone. (voir photo ci dessous) :

 

Energy Observer 1  Copyright DR

Energy Observer 1 Copyright DR

 

Selon les termes du dossier de presse transmis : Le projet d’un cargo marchand polyvalent. Soixante-dix tonnes d’hydrogène liquide, plus compact que celui à l’état gazeux, seront embarquées afin d’alimenter un moteur électrique, via une pile à combustible.

Le navire naviguera à une vitesse commerciale de douze nœuds (22 km/h). Des Oceanwings®, des mât-ailes automatiques, compléteront le dispositif. Avec ce cargo, présenté comme une première mondiale dans le transport de fret, « nous allons au bout du processus de décarbonation »,

 L’enjeu est de taille : « Le transport maritime est à l’origine de 3 % des rejets de CO2 au niveau mondial. » L’équivalent des émissions d’un pays comme le Japon.

Le cargo est développé en collaboration avec le cabinet d’architecture navale LMG Marin, concepteur d’Hydra, premier ferry de passagers à hydrogène liquide. L’armateur marseillais CMA-CGM est aussi engagé, avec l’objectif d’une exploitation commerciale.

Energy Observer 2 deviendra le navire amiral de l’Institut T2EM qui rassemble l’ensemble des acteurs français investis dans la transition éco-énergétique du maritime. Le projet sera présenté, le 10 février, lors du One Ocean Summit à Brest.

Une magnifique création française et bretonne mais également un pas majeur dans la “conquête des esprits français”, par cette énergie totalement propre et sans conséquence pour la planète, n’en déplaise à notre président actuel qui ne jure toujours que par “son” 100 % électrique, si destructeur pour l’environnement, “Europe quand tu nous tiens” !!

Michel HUGUES

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

 

Energy Observer 2 : toutes les caractéristiques
Longueur : 120 mètres
Largeur : 22 mètres
Tirant d’eau : 5,5 mètres
Surface Aile de propulsion vélique : 1450 m2
Port en lourd : 5000 tonnes
Conteneurs : 240 EVP (Équivalent vingt pieds)
Pont Ro-ro : 480 mètres linéaires (camions, véhicules et conteneurs)
Hauteur entrepont : 6,5 mètres
Rampe d’accès : 15 mètres de large
Vitesse commerciale : 12 nœuds
Propulsion électrique : 4 MW
Puissance piles à combustible (RexH2 EODev) : 2,5 MW
Réservoirs d’hydrogène liquide (LH2) : 70 tonnes (1000 m3)
Autonomie : jusqu’à 4 000 milles nautiques

Plus d’infos sur :

 

https://www.energy-observer.org/fr/ressources/chaine-hydrogene-electrolyseur

https://www.energy-observer.org/fr/a-propos/bateau

 

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/
SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de “rein artificiel portable” va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de “rein artificiel portable” va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

picto cigale

Mardi 28 Septembre 2021 – (michellhugues.com) – Ce prototype de rein artificiel externe, déjà testé à Londres (Royaume Uni) et en Italie à Vicence, entrera en phase de tests finaux intensifs par l’université de Washington de Seatle. Cette invention devrait réduire au terme des essais en cours, le nombre d’hospitalisations pour dialyse ainsi que réduire le nombre grandissime de demandeurs de greffe du rein.

Appelé WAK (Wearable Artificial Kidney), ce “rein artificiel portable” a pour but de faciliter les dialyses dans les soins de patients confrontés à une insuffisance importante, son rôle sera toujours de purifier le sang et la pression des fluides à la place de l”organe biologique mais ne dépendra plus d’une alimentation électrique sur secteur mais de batteries portables et interchangeables. Cet appareillage se portera à la taille comme une simple ceinture (encore volumineuse, 4,5 Kgs).

Uniformiser la pression des fluides

SCIENCES & Humains : aux USA, un prototype de "rein artificiel portable" va entrer en test et réduira les innombrables demandes de greffe

A partir de maintenant les concepteurs du WAK ont pour objectif de réduire encore plus, le poids de ce rein artificiel déjà miniaturisé, notamment celle d’une pompe des flux sanguins et autres. Selon les scientifiques à l’origine du WAK, leur création au lieu des 150 litres d’eau habituellement nécessaires aux techniques  de dialyse actuelles, le WAK ne requiert qu’un demi-litre d’eau mais impose un port du dispositif encore très long. Une dizaine de patients seront traités pendant 24 heures par le WAK lors des essais. D’autres sessions d’essais et des améliorations sur la conception du dispositif devront ensuite avoir lieu avant de pouvoir envisager une commercialisation.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

picto cigaleSources : https://drgura.com/ –  https://laughingsquid.com/ avec agences – Copyright photos : équipe du Dr. Victor Gura

Michel HUGUES

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

Le WAK a été développé par le Dr. Victor Gura dans sa clinique de Beverly Hills en Californie.

picto cigale

RÉSULTATS. Au cours de l’étude, tous les sujets sont restés stables sur le plan hémodynamique et il n’y a eu aucun événement indésirable grave. Les électrolytes sériques et l’hémoglobine sont restés stables pendant la période de traitement pour tous les sujets. L’élimination des fluides était conforme aux taux d’ultrafiltration prescrits. Le débit sanguin moyen était de 42 ± 24 ml/min, et le débit moyen de dialysat était de 43 ± 20 ml/min. Les clairances moyennes de l’urée, de la créatinine et du phosphore sur 24 heures étaient respectivement de 17 ± 10, 16 ± 8 et 15 ± 9 ml/min. La clairance moyenne de la β 2 -microglobuline était de 5 ± 4 ml/min. Sur 7 sujets inscrits, 5 ont terminé les 24 heures prévues de traitement à l’étude. L’essai a été arrêté après le septième sujet en raison de problèmes techniques liés à l’appareil, notamment des bulles excessives de dioxyde de carbone dans le circuit de dialysat et des débits sanguins et de dialysat variables.

CONTEXTE. Les appareils d’hémodialyse fixes entravent la mobilité et limitent les activités de la vie quotidienne pendant les traitements de dialyse. De nouvelles technologies d’hémodialyse sont nécessaires pour améliorer l’autonomie des patients et améliorer la qualité de vie.

RÉSULTATS. Au cours de l’étude, tous les sujets sont restés stables sur le plan hémodynamique et il n’y a eu aucun événement indésirable grave. Les électrolytes sériques et l’hémoglobine sont restés stables pendant la période de traitement pour tous les sujets. L’élimination des fluides était conforme aux taux d’ultrafiltration prescrits. Le débit sanguin moyen était de 42 ± 24 ml/min, et le débit moyen de dialysat était de 43 ± 20 ml/min. Les clairances moyennes de l’urée, de la créatinine et du phosphore sur 24 heures étaient respectivement de 17 ± 10, 16 ± 8 et 15 ± 9 ml/min. La clairance moyenne de la β 2 -microglobuline était de 5 ± 4 ml/min. Sur 7 sujets inscrits, 5 ont terminé les 24 heures prévues de traitement à l’étude. L’essai a été arrêté après le septième sujet en raison de problèmes techniques liés à l’appareil, notamment des bulles excessives de dioxyde de carbone dans le circuit de dialysat et des débits sanguins et de dialysat variables.

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/
BIODIVERSITE : Aujourd’hui, s’ouvre à Marseille le Congrès Mondial pour la Nature, du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille

BIODIVERSITE : Aujourd’hui, s’ouvre à Marseille le Congrès Mondial pour la Nature, du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

Pourquoi est-il aussi urgent de sauver la biodiversité, en même temps que le climat ?

picto cigale

Vendredi 3 Septembre 2021 – Organisé tous les 4 ans par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le Congrès Mondial de la Nature qui se tient cette année à Marseille (3 au 11 Septembre) est un événement réunissant plusieurs milliers de leaders et décisionnaires issus de plusieurs gouvernements, de la société civile, des peuples autochtones, du monde des affaires et du milieu universitaire, dans le but de préserver l’environnement et d’utiliser les solutions que la nature apporte pour relever les défis actuels de notre planète.

Pour la première fois dans l’histoire des Congrès de l’UICN, celui de Marseille sera ouvert au public dès ce vendredi après-midi, avec de multiples espaces gratuits dédiés à la sensibilisation à l’environnement. Initialement ce congrès était prévu au début janvier dernier.

Le Congrès cherche à améliorer la façon dont nous gérons notre environnement naturel pour favoriser le développement humain, social et économique, mais les défenseurs de la conservation n’y arriveront plus tous seuls. Le Congrès de l’UICN est l’occasion de mettre de côté les différences et de travailler ensemble à la réalisation d’une bonne gouvernance environnementale, en encourageant tous les secteurs de la société à partager les responsabilités et les avantages de la conservation.

picto cigaleLe programme complet interactif du congrès mondial est accessible en ligne en cliquant ici

Teaser : vidéo officielle, ci-dessous

En dehors des élus politiques de tous bords et des chefs d’entreprises qui « cherchent à laver plus vert » leurs “business” respectifs, ce congrès mondial est par contre ultra important et très productif pour les scientifiques de tous les pays pour se rencontrer et échanger les résultats de leurs travaux tout comme pour envisager des techniques nouvelles, des synergies et des recherches de financements pour leurs travaux.

la forte présence des associations de France Nature Environnement

Pendant une semaine, des conférences, des débats, des projections et des animations sur les thèmes de la nature et de la biodiversité rythmeront ce congrès. La plupart des associations de France Nature Environnement (FNE) seront présentes dans les différents espaces pour vous faire découvrir l’étendue des actions de leur fédération FNE .

Sous le pavillon de France Nature Environnement, vous pourrez participer à des conférences et diverses présentations et projections. Plus de 40 événements sont organisés juste pour vous, autour de diverses thématiques. Vous pourrez également retrouver les biologistes et experts de FNE également sur les scènes centrales de l’Exposition pour une série de tables rondes avec les partenaires de FNE tout au long du congrès.

Grues scandinaves au repos, mais en cours de migration en janvier dernier en Camargue, des oiseaux géants et hyper farouches. Copyright Michel HUGUES – reproduction interdite sans licence – www.michelhugues.com – (adhérent à France Nature Environnement)

La journée du dimanche 5 septembre sera consacrée aux Océans et à l’Outre-Mer (dans tout le congrès) mais aussi chez FNE : une matinée de conférence, de projection et de débats sur “le dauphin sous haute surveillance”, l’après-midi sera consacrée sous la même forme “débat & projection” sur les actions en Outre-Mer en Guyane et à Mayotte. De 19 à 21h00 une soirée Outre-Mer clôturera cette journée.

Le Lundi 6 septembre sera consacré à la “biodiversité” avec notamment le débat international : “la reforestation des forets mondiales” et sous la structure de France Nature Environnement par plusieurs réunions publiques et débats sur le thème : “les actions de l’humain en faveur de la biodiversité” : plastiques à la mer, recréer de la biodiversité chez soi, observer et photographier la faune, grands prédateurs la cohabitation avec l’humain est-elle encore possible ?; etc… retrouvez le programme de France Nature Environnement jusqu’au 11 Septembre en cliquant ici.

« Avec l’organisation du Congrès mondial de la nature, la France et la communauté internationale affirment leur engagement dans le combat pour la biodiversité. La mobilisation de tous, au plus vite et de la manière la plus ambitieuse, est vitale pour notre avenir commun », Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique

Les principaux enjeux de ce congrès mondial sont les suivants :

  • conserver l’eau douce pour préserver la vie ;
  • gérer les paysages et les territoires pour la nature et les humains ;
  • assurer des droits et accès équitable aux ressources naturelles ;
  • restaurer la santé des océans ;
  • faire progresser le savoir, l’apprentissage, l’innovation et la technologie.

C’est au Parc Chanot de Marseille, sous un format « hybride », que se tiendra le rassemblement : un ensemble d’événements sera accessible en présentiel dans le respect des règles sanitaires en vigueur (avec présentation du « pass sanitaire »), et également à distance.

Dans les temps actuels, un tel congrès qui s’ouvre “partiellement” au public est une excellente chose, c’est par ailleurs un bel exemple d’actions participatives de gens qui, comme vous et moi, peuvent faire un geste puis d’autres en faveur du changement climatique et de la protection de la biodiversité. Car il est aussi urgent et autant urgent de sauver la biodiversité actuelle que le climat.

Michel HUGUES - Michel HUGUES Photography - site officiel - www.michelhugues.com

 

Michel HUGUES “past” journaliste économique, également éditeur et photographe.

 

picto cigaleSUR LE MEME THEME  : Autres publications : biodiversité planches photographiques

 

NATURE – Galerie Photo 4 : Biologie de Recensement Scientifique à l’aide de la Macrophoto

– Galerie Photo 2 : Faune Méditerranéenne Occidentale

– Galerie Photo 18 : Insectes, Reptiles et Batraciens

– Galerie Photo 17 : Oiseaux & Rapaces

– Galerie Photo 3 : Flore Sauvage Méditerranéenne Occidentale

 

picto cigalecontacter l’auteur :

Partager, Suivre, Contacter :
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://www.facebook.com/michel.hugues.79/
https://twitter.com/michelhugues13
Visit Us
Follow Me
https://www.instagram.com/michel_hugues_photography/
https://www.youtube.com/channel/UCKe_9-gc3LEXBHFTSW2ZnOw/
https://www.michelhugues.com/p797/

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé