BIOMASSE  & EUROPE : la Finlande devrait se prononcer contre la stratégie en faveur de la biodiversité présentée par l’Europe

BIOMASSE & EUROPE : la Finlande devrait se prononcer contre la stratégie en faveur de la biodiversité présentée par l’Europe

BIOMASSE & EUROPE : la Finlande devrait se prononcer contre la stratégie en faveur de la biodiversité présentée par l’Europe

 

 

La Finlande devrait se prononcer contre la stratégie en faveur de la biodiversité présentée par la Commission Européenne, a déclaré la Première ministre Sanna Marin après l’opposition et le refus d’intervention de Bruxelles dans la politique forestière finlandaise de la part de sa ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Maria Ohisalo, et d’une commission d’élus parlementaires finois.

La Commission Européenne dans sa stratégie en 17 points, (CONSILIUM EUROPA) exige désormais de ses Etats membres de protéger 20 % de la surface terrestre et maritime de l’UE d’ici 2030 en imposant une protection stricte des forêts primaires et anciennes restantes au moyen d’investissements colossaux et de travaux désormais permanents que, parfois de petits pays aux immenses forêts ne peuvent même pas financer.

 

 

La Commission Européenne aurait oublié que “ses” pays du nord ne sont composés presqu’uniquement de Forêts, gênant ! non ?

 

 

Sanna Marin, la (très) jeune première ministre de Finlande – Copyright D.R.

La Forêt ? Cela représente environ plus d’un tiers de la Finlande (12 millions d’hectares) et lui « surcoûtera » environ 930 millions d’euros par an.

Lors d’une conférence de presse du dimanche 23 octobre dernier, la Première ministre Sanna Marin (SDP) a déclaré que la Finlande pourrait voter contre le plan de la Commission « s’il n’est pas suffisamment bon », car elle estime « que la politique forestière doit être décidée à son propre niveau national, surtout pas à Bruxelles. »

Sa ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Maria Ohisalo (Verts), a également parlé négativement de cette stratégie européenne “imposée aux états”, au journal télévisé national finlandais YLE, dès samedi dernier.

« La Commission ne peut pas simplement venir ici et nous montrer sur la carte des zones dont la nature doit être améliorée. Nous avons les moyens de le faire. Si nous pouvons définir les mesures nous-mêmes, nous pouvons également réduire les coûts », a déclaré M. Ohisalo.

 

La biomasse doit être rapidement considérée comme une énergie renouvelable par la Commission Européenne

 

Rapport du cabinet Deloitte pour le Consilium Europa

Vendredi dernier, la commission parlementaire du Commerce, qui représente tous les partis, y compris les cinq de la coalition au pouvoir, a décidé de rejeter la stratégie de l’UE dans sa forme actuelle.

Alors que les sociaux-démocrates, le Parti du centre et le Parti populaire suédois se sont ralliés à l’avis de l’opposition de rejeter la stratégie de la Commission Européenne, les Verts et l’Alliance de gauche l’ont approuvée — mais avec des réserves.

À seulement six mois des prochaines élections, les conflits de partis au sein du gouvernement pourraient engendrer le succès ou l’échec de la coalition de cinq partis au pouvoir.

 

 

 

 

 

des critiques mettent en garde l’Europe contre l’impact des émissions de carbone libérées par la production d’énergie à partir de la biomasse.

 

 

La durabilité de l’énergie du bois fait l’objet d’un débat permanent. Bioenergy Europe rappelle qu’il s’agit d’une source d’énergie renouvelable qui contribuera à renforcer l’indépendance énergétique de l’Europe.

Cependant, les organisations environnementales sont critiques à ce sujet et mettent en garde contre l’impact des émissions de carbone libérées par la production d’énergie à partir de la biomasse.

Les critères de durabilité pour que la biomasse soit considérée comme une énergie renouvelable sont définis dans la directive sur les énergies renouvelables, qui est, elle-même, en cours de révision.

Cette Europe là ? Mais quel « Binz » !!

Il est indispensable de conserver “une Europe” mais surtout plus celle-là, principalement conçue dans les années 70 par les “vieux papys” des autorités pseudo travaillistes, pseudo sociales, pseudo socialistes, mais noyautées de toutes parts, par des lobbys mondialistes qui ne se cachent même plus aujourd’hui, certains de ces lobbyistes sont même devenus chefs d’état ! Depuis .

Michel HUGUES

 

SOURCES : archives personnelles et avec agences

https://www.consilium.europa.eu/fr/policies/green-deal/

Bioenergy Europe – Bioenergy Europe

 

 

Avec Votre Commentaire, ce serait tellement mieux

 

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

GAZ ENERGIE : « BarMar, Barcelone Marseille » une liaison gazière enfin lancée entre BARCELONE et MARSEILLE par Gazoduc après tellement d’erreurs stratégiques

GAZ ENERGIE : « BarMar, Barcelone Marseille » une liaison gazière enfin lancée entre BARCELONE et MARSEILLE par Gazoduc après tellement d’erreurs stratégiques

GAZ ENERGIE : « BarMar, Barcelone Marseille » une liaison gazière enfin lancée entre BARCELONE et MARSEILLE par Gazoduc après tellement d’erreurs stratégiques


Vendredi 21 octobre 2022 – (www.michelhugues.com) Annoncé hier jeudi 20 OCTOBRE 2022, depuis Bruxelles par le premier ministre espagnol Pedro Sanchez, notre président national trop mondialiste, et le gouvernement portugais, un projet de « liaison gazière », par « gazoduc », entre l’Espagne (Port de Barcelone) et la région marseillaise (port 2XL Fos Marseille), a été officialisée ; cependant ce projet mettra des années à devenir réalité !

La France, l’Espagne et le Portugal se sont entendus hier jeudi sur le projet de création d’un pipeline reliant Barcelone à Marseille en passant sous la Méditerranée. Baptisé BarMar ce « corridor vert » reliera l’Espagne, le Portugal, la France et l’Europe », ont déclaré à la presse, Pedro Sanchez, Emmanuel Macron et le Premier ministre portugais, Antonio Costa, lors du sommet européen consacré en grande partie à la crise énergétique.

« Il s’agit d’un tuyau pour l’hydrogène vert qui servira durant toute la transition écologique de la communauté européenne, il servira aussi au transport du gaz dont l’Europe aura besoin » selon ces 3 dirigeants dans leur allocution à la presse:.

 

L’Espagne “grand maitre” du Gaz en Europe

 

Un terminal gazier dans le port de Barcelone, le 25 février 2022. copyright REUTERS

 

L’Espagne dispose actuellement de six terminaux gaziers permettant de regazéifier et de stocker le gaz naturel liquéfié (GNL) transporté par voie maritime. Ce réseau est le plus important d’Europe.

L’Espagne reçoit un approvisionnement direct en gaz sous pression, grâce à un gazoduc sous-marin de 750 kilomètres de long reliant l’Algérie aux côtes andalouses (sud du pays): le Medgaz, d’une capacité de dix milliards de mètres cubes par an.

Un deuxième pipeline d’une capacité équivalente relie l’Espagne à l’Algérie via le Maroc : le GME (Gaz Maghreb Europe). Son fonctionnement a été suspendu début novembre par Alger sur fond de crise diplomatique avec Rabat mais il n’a pas pour autant été démonté.

 

 

Sous la pression de la crise actuelle, La France considère enfin, l’hydrogène,

trop ignorée par le macronisme jusqu’ici, et dès 2014

 

Le chancelier allemand Olaf Scholz, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président français Emmanuel Macron (ici en juin) sont présents à Bruxelles pour assister à un Conseil européen dédié à l’énergie, l’inflation et les relations avec la Chine – Crédits : Dati Bendo / Commission européenne

 

Selon le gouvernement français on précise que : … « Le futur tuyau devra être conçu pour transporter de l’hydrogène vert et d’autres gaz renouvelables, compatibles avec la transition énergétique. Le gaz naturel fossile pourra y circuler comme source d’énergie temporaire et transitoire », dans « une proportion limitée »

Ce « tuyau » sous-marin portera majoritairement de l’hydrogène, avec une date de mise en service pas avant 2030, toujours selon l’Elysée.

Mais, parce que la production et la consommation d’hydrogène sont encore trop négligeables en Europe, surtout en France, ce chantier, s’il est confirmé, prendra encore des années à devenir réalité.

 

donc, surtout pas une réponse immédiate à la crise gazière actuelle

mais tellement de manques & erreurs de prévisions européennes en la matière

 

 

Cette annonce bruxelloise n’est donc pas une réponse immédiate à la crise gazière actuelle ; les prix vont donc continuer à flamber pour les pauvres (de plus en plus pauvres) ménages français.

Un projet de pipeline avait été lancé en 2013 entre la Catalogne (nord-est de l’Espagne) et le sud-est de la France. (ref MEDIAPART 2019) Mais ce gazoduc, baptisé “MidCat”, a été abandonné en 2019 faute d’accord sur son financement et d’un réel manque de soutien de la France et de son président Hollande, puis de Macron, trop engagés personnellement dans la voiture électrique et surtout  la création du marché libre européen de l’électricité, avec une commission européenne alors très peu convaincue de l’utilité du gaz.

nos portemonnaies devront encore souffrir de multiples erreurs de gouvernance 

Une étude de viabilité commandée par la Commission européenne avait, en effet, conclu en 2018 que cette infrastructure, d’un coût évalué à plus de 440 millions d’euros, ne serait ni rentable ni nécessaire, l’Europe disposant déjà de plusieurs terminaux de regazéification peu utilisés à l’époque.

Mais aujourd’hui il faut bien se résoudre à conclure à une nouvelle erreur d’analyse

et surtout un manque de visibilité à long terme des gouvernances françaises, et depuis longtemps.

Et d’ici là, tant d’années à encore attendre, nos portemonnaies devront encore souffrir des erreurs de gouvernance économique européennes et françaises depuis mai 1981

 

Michel HUGUES

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

,

ex journaliste économique & automobile

 

Mes sources : Commission Européenne service de presse, archives et dossiers personnels et avec agences

 

Le transport de gaz naturel liquide était il y a encore peu assuré par des bateaux dont la France avait le leadership mondial avec les ex chantiers CNC de la Ciotat, jusqu’aux erreurs économiques en série de la gouvernance mitterrandienne Mitterrand, Delors, Jospin, Rocard (dont Macron est encore un disciple, tous après le grand initiateur : Giscard) les grands “désindustrialisateurs” de l’hexagone dont la France de 2022 est toujours victime et particulièrement souffrante économiquement parlant.

 

Autre article sur l’hydrogène et l’automobile 

LA VOITURE ÉLECTRIQUE N’EST PLUS L’AVENIR DE L’AUTO = PREMIERES PHOTOS de L’ALPINE A HYDROGENE .

Hier au Salon de l’AUTO “ELECTRIQUE” 2022 de PARIS : ALPINE a dévoilé son showcar “ALPENGLOW” à moteur à hydrogène ! Lire l’article en cliquant ici

 

 

Avec Votre Commentaire, ce serait tellement mieux

 

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

EUROPE : Nous avons connu la pire sécheresse depuis 500 ans selon la commission européenne

EUROPE : Nous avons connu la pire sécheresse depuis 500 ans selon la commission européenne

EUROPE : Nous avons connu la pire sécheresse depuis 500 ans selon la commission européenne

Jeudi 25 aout 2022 – Selon le dernier rapport « Sécheresse en Europe, Août 2022 » de la Commission européenne, la sécheresse qui touche de nombreuses régions d’Europe reste aiguë. 64% de l’Europe fait l’objet d’un avertissement ou d’une alerte sur la sécheresse.

Dans le détail, 47% du territoire de l’UE est toujours en état d’avertissement de la sécheresse, avec des précipitations moins élevées que d’habitude et une humidité du sol déficitaire. 17% du territoire de l’UE est en état d’alerte, c’est-à-dire que la végétation et les cultures sont gravement affaiblies par le manque d’eau.

 

Une sécheresse durable

 

« Les conditions de sécheresse sont liées à un manque de précipitations généralisé et persistant, associé à une série de vagues de chaleur à partir de mai », détaille les experts de la Commission européenne.

Le déficit de précipitations concerne la quasi-totalité des cours d’eau dans toute l’Europe,

 

Cette sécheresse inédite a d’importantes conséquences négatives sur les rendements agricoles. Les prévisions actuelles de rendement pour le grain de maïs, le soja et le tournesol au niveau de l’UE sont, respectivement, inférieures de 16 %, 15 % et 12 % à la moyenne sur 5 ans.

Le grave déficit de précipitations concerne la quasi-totalité des cours d’eau dans toute l’Europe, touchant le secteur de l’énergie pour la production d’hydroélectricité, les systèmes de refroidissement des certaines centrales, ainsi que le transport fluvial.

 

M.Hugues

SOURCES : communiqué de presse de la commission européenne  « Sécheresse en Europe, Août 2022 » 

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

BIODIVERSITE : la commission européenne uniformise la protection des espèces animales dans l’union, notamment Loups, Ours et Dauphins

BIODIVERSITE : la commission européenne uniformise la protection des espèces animales dans l’union, notamment Loups, Ours et Dauphins

 

 

cigaleJeudi 14 Octobre 2021 – BIODIVERSITE : alors que s’approche à grands pas la prochaine et 26éme conférence mondiale annuelle sur le climat de Glasgow (1/12 Novembre), et de la semaine de la conférence des nations unies sur la Biodiversité, la commission européenne publie une “nouvelle orientation” (ndlr: directive assouplie) à destination des états de l’union européenne sur la protection stricte des espèces animales au titre de la Directive « Habitats » notamment pour une plus grande uniformisation de la protection des loups, ours et  dauphins (comme toujours les mêmes) .

A l’occasion de la semaine de la conférence des Nations unies sur la biodiversité, la Commission européenne a publié le lundi 12 Octobre 2021 un nouveau document d’orientation sur la protection stricte des espèces animales au titre de la Directive « Habitats »  mais avec avant tout les espèces emblématiques telles que les loups, les ours et les dauphins.

BIODIVERSITE EUROPEENNE : mieux favoriser la coexistence des espèces protégées avec les activités humaines dans tous les états de l’union

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

BIODIVERSITE : Protéger la nature ce n’est pas uniquement protéger les espèces animales mais également protéger tous les biotopes sauvages et les diverses variétés animales et végétales, en même temps ! Michel HUGUES – Michel HUGUES PHOTOGRAPHY – www.michelhugues.com

Donc ce document vise à aider les États membres à améliorer la mise en œuvre de la directive sur le terrain par les organisations responsables, notamment les autorités nationales, régionales et locales, ainsi que les organismes de conservation. Préparées en étroite collaboration avec les États membres et d’autres acteurs, les orientations s’appuient sur leur riche expérience pratique et sur les connaissances acquises au cours des 15 dernières années de mise en œuvre.

Le commissaire européenne à l’environnement, aux océans et à la pêche, Virginijus Sinkevičius, a déclaré : « Ce document d’orientation est un outil pratique pour les autorités des États membres et tous les acteurs concernés qui jouent un rôle crucial pour assurer la protection des espèces rares menacées d’Europe. Le guide donne une multitude de conseils pratiques afin de concilier la protection des espèces sauvages et les activités humaines. Je suis persuadé qu’il aidera les États membres de l’UE à mieux protéger la nature et à lui offrir l’espace dont elle a besoin pour continuer à nous protéger. »

avant tout les grands carnivores Ours & Loups

 

En réalité, désormais les Loups seraient bien plus nombreux que les prévisions les plus alarmistes le laissent entendre . Copyright Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

En réalité, désormais en France, les Loups seraient bien plus nombreux que les prévisions les plus alarmistes le laissent entendre actuellement . Copyright Michel HUGUES – Michel HUGUES PHOTOGRAPHY – www.michelhugues.com

Le document explique les obligations découlant des articles 12 (régime de protection stricte) et 16 (dérogations) de la Directive « Habitats », particulièrement en ce qui concerne les grands carnivores, tels que les loups. Il met également en valeur les initiatives et les possibilités de financement européennes qui contribuent à favoriser la coexistence de ces espèces protégées avec les activités humaines.

Outre les arrêts de la Cour de justice de l’Union européenne en la matière, le guide s’appuie sur l’expérience et les exemples de systèmes de protection des espèces dans les États membres de l’UE.

cigaleSources : communiqué commission européenne

 

Michel HUGUES

past journaliste économique, éditeur et photographe

cigaleBIODIVERSITE 172 PHOTOGRAPHIES A VOIR : découvrez la nouvelle Galerie-Photo “Oiseaux et Rapaces”, biodiversité en danger :

 

Michel HUGUES : Galerie Photo : “Oiseaux et Rapaces” biodiversité en danger

 

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé