MONDIAL DE L’AUTO “ELECTRIQUE” 2022 à PARIS : Alpine fait sensation avec l’hydrogène et son “Alpenglow” !

MONDIAL DE L’AUTO “ELECTRIQUE” 2022 à PARIS : Alpine fait sensation avec l’hydrogène et son “Alpenglow” !

MONDIAL DE L’AUTO “ELECTRIQUE” 2022 à PARIS : Alpine fait sensation avec l’hydrogène et son “Alpenglow” !

 

La voiture électrique n’est réellement plus le futur de l’automobile

 

 

Mardi 18 octobre 2022(www.michelhugues.com) – On le sait tous, du moins pour ceux qui connaissent sérieusement l’industrie automobile, la voiture électrique est une idée monstrueuse pour l’écologie (ndlr : la vraie, pas celle chantée par les élus qui se disent « élus écolos » et qui ne savent même pas planter un radis), imaginée par des cerveaux théoriciens agissant sous l’influence des politico-financiers qui ont imaginé le « marché libre international de l’électricité » notamment en Europe, dont vos portefeuilles constatent actuellement…. « Les bienfaits écolos financiers ! ». La voiture électrique n’est surtout pas l’avenir des transports privés.

CONCEPT CAR “Alpine Alpenglow” à moteur à hydrogène

Le véritable avenir de la voiture propre est la voiture à moteur hydrogène. L’eau ne pollue pas mais elle est “encore un peu trop gratuite” selon les élus qui dirigent nos pays européens (Ndlr : reste encore à définir dans l’urgence une toute nouvelle fiscalité pour les états qui venaient à peine de s’entendre sur la taxation de l’électricité automobile, mais…).

Hier lundi, pour la presse uniquement, le salon international de l’automobile de Paris, ouvrait ses portes, le MONDIAL DE L’AUTO 2022, où l’électrique trône sur tous les stands pour l’instant chez les marques présentes.

Pour la France, c’est ALPINE qui fait sensation avec son « Show Car », l’Alpine Alpenglow. Cette simple étude de style préfigure simplement un futur véhicule sportif du constructeur français qui s’apprête à émigrer en grande partie dans des usines anglaises.

 

Honneur à l’hydrogène :

 

Long de 5,21 mètres pour 2,14 mètres de large et 1,02 mètre de haut, l’Alpine Alpenglow est proche des dimensions requises par la FIA (fédération internationale de l’automobile) pour les véhicules d’endurance « Hypercar ».

ALPINE M64 “longue queue” Le Mans 1964 restaurée

Son nouveau look est marqué par un capot avant en forme de V, des ailes avant et arrière proéminentes rappelant un peu l’antique et valeureuse Alpine M64 “longue queue” des 24 Heures du Mans au milieu des années 60 ou encore un bandeau rouge qui cercle toute la longueur du prototype.

En termes de design, ce sont surtout les feux qui devraient être repris sur de futurs modèles Alpine. De couleur rouge à l’avant, ils forment des triangles lumineux, comme une “pluie d’étoiles”, selon le bureau de style d’Alpine.

Très “lookés”, les feux arrière offrent un coloris bleu afin de rappeler la motorisation zéro émission de la voiture. Car si l’information technique sur la motorisation a été “oubliée” par le service de presse, on sait toutefois que ce showcar est présenté avec, en position centrale, un moteur thermique à hydrogène.

 

Toujours l’importance de l’exemple du sport automobile 

 

originaux phares avant rouges de l’Alpine Alpenglow

L’Alpine Alpenglow ne rejette donc que de la vapeur d’eau sur son passage. Ce concept car fabriqué en majeure partie avec de la fibre de carbone forgée et recyclée dispose enfin d’un habitacle en forme de bulle.

Encadré par les deux réservoirs à hydrogène, celui-ci accueille un volant inspiré par les prototypes LMP1 des 24 Heures du Mans. Le volant en forme de manette de jeu vidéo est entouré de palettes transparentes et rétroéclairées.

 

Déjà la fin des voitures électriques ?

Malgré l’irréalisme de Bruxelles ?

 

Au chapitre du futur rappelons que selon les données internationales nous arrivons déjà actuellement au terme des ressources minérales des gisements de de Cobalt et autres matières indispensables à la fabrication des batteries de roulage des voitures électriques actuelles, alors pensez-vous aux millions de futures voitures électrique que les TECHNOCRATES sans sol de Bruxelles veulent nous imposer d’acheter actuellement.

Moteur V8 cylindres à HYDROGENE développé conjointement par YAMAHA-TOYOTA déjà en phase d’industrialisation depuis 2020

N’oublions pas aussi que dans le cas de la France, il sera impossible de laisser les 60 millions d’automobilistes recharger leurs autos électriques en même temps, compte tenu de l’état actuel des réseaux et des centrales électriques français qui ne seront pas en état avant plusieurs années, quoiqu’on en dise “au château” et à condition que l’état français et EDF puissent suffisamment, ENCORE emprunter, sur les marchés financiers étrangers, de l’argent frais.

A condition peut-être également, que Bruxelles renonce à son irresponsable nouveau marché libre international de l’électricité, économiquement et humainement irresponsable … et vous en payez depuis quelques mois des sommes inadmissibles.

Il faut conserver une Europe mais plus celle-ci, composée uniquement de technocrates, autant irresponsables qu’ignorants.

La voiture électrique n’a plus d’avenir car c’est une simple lubie d’élus politiques notamment européens, préparez vous à une avalanche de motorisations à hydrogène;

et rappelez vous que 2035 ne sera que la fin de la commercialisation des véhicules à moteurs thermiques, mais pas de leurs circulations,

et de surcroit, apprenez que PORSCHE, FERRARI, McLAREN, ASTON MARTIN, BUGATTI, etc viennent déjà d’obtenir des dérogations spéciales pour leurs motorisations en V, rappelons quand même que toutes ces marques ont déjà des versions hybrides et/ou 100% électrifiées de leurs supercars.

Ah !!! Ces élus politiques, ils ne comprendront jamais rien à l’industrie automobile …. Ce n’est pas nouveau !

Michel HUGUES ex- journaliste automobile

mes sources : Groupe Renault, Renault médias, Alpine dossier de presse

 

©opyright 10.2022 www.michelhugues.com

 

 

 

Michel HUGUES - Michel HUGUES PHOTOGRAPHY - www.michelhugues.com

 

 

 

 

Avec Votre Commentaire, ce serait tellement mieux

 

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

SCOOP AUTOMOBILE : 2012, le prototype laboratoire de la future première BMW électrique i3 débusqué – souvenirs de reportage Michel HUGUES

SCOOP AUTOMOBILE : 2012, le prototype laboratoire de la future première BMW électrique i3 débusqué – souvenirs de reportage Michel HUGUES

prototype roulant BMW i3 surpris en 2012 – Copyright Michel HUGUES – www.michelhugues.com[/caption]

 

Photo prise le 04 Juillet 2012 – C’est au détour d’une petite route départementale provençale, entre 2 vignobles, que je me trouvais un matin d’été, nez à nez avec un tout petit véhicule prototype laboratoire, à la carrosserie largement camouflée d’une robe de plastique synthétique bariolée destinée à masquer ses formes définitives du futur véhicule de série.

La BMW i3, restera historiquement, le tout premier modèle 100 % électrique du constructeur BMW Group produit en série.

On en parlait déjà depuis longtemps dans le milieu de la presse automobile spécialisée certaines “mules” (prototypes laboratoires roulants) avaient même été aperçues de nuit près des usines allemandes sans être photographiées.

Ce type de véhicules laboratoires est camouflé surtout à l’attention des autres constructeurs automobiles pour ne pas dévoiler trop tôt les lignes définitives du futur véhicule concurrent mais les photos de ces “mules” sont très utiles aux consommateurs car dès qu’un véhicule est remplacé sur le marché, le modèle précédent perd en général 35% de sa côte argus : indispensable à connaitre si on souhaite mieux gérer son capital auto !!!

 

plus de 300 premiers millions d’€uros investis dès la fin des années 2000 dans l’usine de LEIPZIG (dès 2007) pour construire des véhicules électriques

 

Le groupe allemand avait d’ailleurs investi auparavant bien plus de 300 millions d’euros dans l’extension et la modernisation de son usine de Leipzig pour y  assembler les deux premiers véhicules électriques BMW i3 et i8 dès 2007.

Cette photo relayée immédiatement le jour même, et quelques unes de la même série, fut publiée dans la plupart des magazines automobiles européens, américains et asiatiques. On peut parler de SCOOP de Presse. Dans la presse automobile on qualifie ce type de scoops automobiles de “SPYSHOTS”.

Le choix stratégique de BMW avec cette révolutionnaire i3 était initialement de proposer un petit véhicule électrique à finition et équipement haut de gamme qui finalement ne rencontrera pas réellement sa clientèle, car trop en avance et surtout pas du tout en correspondance à la clientèle habituelle de BMW à l’époque. Le véhicule connut toute fois un succès certain chez les loueurs urbains à l’époque.

 

 

Une première commercialisation en Europe qu’en fin 2013

et une industrialisation définitivement clôturée en 2022

 

 

Ce n’est que le 29 juillet 2013, un an plus tard, que le constructeur bavarois annonçait officiellement par Norbert Reithofer président du conseil d’administration de BMW AG l’existence de son premier véhicule électrique par un communiqué de presse et un film diffusé à New-York, Londres et Pékin aux côtés d’une maquette en taille réelle.

La commercialisation du premier véhicule électrique BMW ne commencera réellement qu’en Novembre 2013 en Europe principalement en Allemagne, France et au Royaume Uni.

Un moment interrompue, la production de la BMW i3, (il fallait écouler les stocks), a été définitivement arrêtée officiellement en juin 2022 dernier par la marque de Munich.

©opyright 09.2022 MHugues 


Photo prise le 04 Juillet 2012  avec CANON 5D MK II + canon 70-200 L – ISO 100 – 190 mm – f/5,6 – 1/250 sec.

 

TAGS : BMW, BMW AG, BMW i3, scoop photo, prototype automobile, spyshot, “mule” automobile, usine BMW de Leipzig, première mondial Bmw i3, première BMW électrique,


CI-DESSOUS = C’est à NEW YORK, LONDRES et PÉKIN, que le 29 juillet 2013, Norbert Reithofer, président du conseil d’administration de BMW AG, révélait en première mondiale à New York l’existence de son premier véhicule historique électrique : la Bmw i3.

 

Commentez cet article : 

 

 

Se perfectionner en Photographie 

avec un

coach-photo personnel

 

 

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé