BIODIVERSITE : Aujourd’hui, s’ouvre à Marseille le Congrès Mondial pour la Nature, du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille

BIODIVERSITE : Aujourd’hui, s’ouvre à Marseille le Congrès Mondial pour la Nature, du 3 au 11 septembre 2021 à Marseille

Pourquoi est-il aussi urgent de sauver la biodiversité, en même temps que le climat ?

picto cigale

Vendredi 3 Septembre 2021 – Organisé tous les 4 ans par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le Congrès Mondial de la Nature qui se tient cette année à Marseille (3 au 11 Septembre) est un événement réunissant plusieurs milliers de leaders et décisionnaires issus de plusieurs gouvernements, de la société civile, des peuples autochtones, du monde des affaires et du milieu universitaire, dans le but de préserver l’environnement et d’utiliser les solutions que la nature apporte pour relever les défis actuels de notre planète.

Pour la première fois dans l’histoire des Congrès de l’UICN, celui de Marseille sera ouvert au public dès ce vendredi après-midi, avec de multiples espaces gratuits dédiés à la sensibilisation à l’environnement. Initialement ce congrès était prévu au début janvier dernier.

Le Congrès cherche à améliorer la façon dont nous gérons notre environnement naturel pour favoriser le développement humain, social et économique, mais les défenseurs de la conservation n’y arriveront plus tous seuls. Le Congrès de l’UICN est l’occasion de mettre de côté les différences et de travailler ensemble à la réalisation d’une bonne gouvernance environnementale, en encourageant tous les secteurs de la société à partager les responsabilités et les avantages de la conservation.

picto cigaleLe programme complet interactif du congrès mondial est accessible en ligne en cliquant ici

Teaser : vidéo officielle, ci-dessous

En dehors des élus politiques de tous bords et des chefs d’entreprises qui « cherchent à laver plus vert » leurs “business” respectifs, ce congrès mondial est par contre ultra important et très productif pour les scientifiques de tous les pays pour se rencontrer et échanger les résultats de leurs travaux tout comme pour envisager des techniques nouvelles, des synergies et des recherches de financements pour leurs travaux.

la forte présence des associations de France Nature Environnement

Pendant une semaine, des conférences, des débats, des projections et des animations sur les thèmes de la nature et de la biodiversité rythmeront ce congrès. La plupart des associations de France Nature Environnement (FNE) seront présentes dans les différents espaces pour vous faire découvrir l’étendue des actions de leur fédération FNE .

Sous le pavillon de France Nature Environnement, vous pourrez participer à des conférences et diverses présentations et projections. Plus de 40 événements sont organisés juste pour vous, autour de diverses thématiques. Vous pourrez également retrouver les biologistes et experts de FNE également sur les scènes centrales de l’Exposition pour une série de tables rondes avec les partenaires de FNE tout au long du congrès.

Grues scandinaves au repos, mais en cours de migration en janvier dernier en Camargue, des oiseaux géants et hyper farouches. Copyright Michel HUGUES – reproduction interdite sans licence – www.michelhugues.com – (adhérent à France Nature Environnement)

La journée du dimanche 5 septembre sera consacrée aux Océans et à l’Outre-Mer (dans tout le congrès) mais aussi chez FNE : une matinée de conférence, de projection et de débats sur “le dauphin sous haute surveillance”, l’après-midi sera consacrée sous la même forme “débat & projection” sur les actions en Outre-Mer en Guyane et à Mayotte. De 19 à 21h00 une soirée Outre-Mer clôturera cette journée.

Le Lundi 6 septembre sera consacré à la “biodiversité” avec notamment le débat international : “la reforestation des forets mondiales” et sous la structure de France Nature Environnement par plusieurs réunions publiques et débats sur le thème : “les actions de l’humain en faveur de la biodiversité” : plastiques à la mer, recréer de la biodiversité chez soi, observer et photographier la faune, grands prédateurs la cohabitation avec l’humain est-elle encore possible ?; etc… retrouvez le programme de France Nature Environnement jusqu’au 11 Septembre en cliquant ici.

« Avec l’organisation du Congrès mondial de la nature, la France et la communauté internationale affirment leur engagement dans le combat pour la biodiversité. La mobilisation de tous, au plus vite et de la manière la plus ambitieuse, est vitale pour notre avenir commun », Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique

Les principaux enjeux de ce congrès mondial sont les suivants :

  • conserver l’eau douce pour préserver la vie ;
  • gérer les paysages et les territoires pour la nature et les humains ;
  • assurer des droits et accès équitable aux ressources naturelles ;
  • restaurer la santé des océans ;
  • faire progresser le savoir, l’apprentissage, l’innovation et la technologie.

C’est au Parc Chanot de Marseille, sous un format « hybride », que se tiendra le rassemblement : un ensemble d’événements sera accessible en présentiel dans le respect des règles sanitaires en vigueur (avec présentation du « pass sanitaire »), et également à distance.

Dans les temps actuels, un tel congrès qui s’ouvre “partiellement” au public est une excellente chose, c’est par ailleurs un bel exemple d’actions participatives de gens qui, comme vous et moi, peuvent faire un geste puis d’autres en faveur du changement climatique et de la protection de la biodiversité. Car il est aussi urgent et autant urgent de sauver la biodiversité actuelle que le climat.

Michel HUGUES - Michel HUGUES Photography - site officiel - www.michelhugues.com

 

Michel HUGUES “past” journaliste économique, également éditeur et photographe.

 

picto cigaleSUR LE MEME THEME  : Autres publications : biodiversité planches photographiques

 

NATURE – Galerie Photo 4 : Biologie de Recensement Scientifique à l’aide de la Macrophoto

– Galerie Photo 2 : Faune Méditerranéenne Occidentale

– Galerie Photo 18 : Insectes, Reptiles et Batraciens

– Galerie Photo 17 : Oiseaux & Rapaces

– Galerie Photo 3 : Flore Sauvage Méditerranéenne Occidentale

 

picto cigalecontacter l’auteur :

-Environnement, Politique & Ecologie : le projet de loi climat a été adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale.

-Environnement, Politique & Ecologie : le projet de loi climat a été adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale.


Produits - 728x90

Mieux Comprendre les enjeux actuels de la Nature :

Une mauvaise loi pour la nature et pour la planète ????

Environnement, Politique & Ecologie : le projet de loi climat a été adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale. www.michelhugues.com

Environnement, Politique & Ecologie : le projet de loi climat a été adopté en première lecture à l’Assemblée Nationale. www.michelhugues.com

Vendredi 7 mai 2021(éditorial) La « loi climat » sous forme de projet a été adoptée le mardi 4 Mai dernier (332 voix « pour » face à 77 voix « contre » mais surtout avec 145 abstentions) par les députés avant de repartir vers le sénat à la mi-juin prochain.e.

La majorité actuelle s’est « vantée » considérant que cette « loi » était un « …réel marqueur du quinquennat Macron… » alors que tous les députés dits « de gauche et apparentés » font état de « manquements et d’insuffisances notoires » par rapport à la situation présente de la planète et même par rapport aux travaux initiaux de la « convention citoyenne pour le climat » travaux ayant inspirés les rédacteurs du projet de loi… Ne parlons pas des réactions des vrais scientifiques, biologistes, … c’est pire encore d’une façon quasi générale !

Rappelons que les conclusions de cette « convention citoyenne pour le climat », forme très politisée de gouvernance prétendue « participative » ont souvent été dénoncées par plusieurs experts et scientifiques, reprochant des : « déductions approximatives douteuses et surtout non scientifiques » de cette commission participative.

Rappelons également que dans un avis du 14 janvier dernier, le conseil d’état avait pointé les effets « potentiellement puissants et largement indéterminés » résultant de l’emploi du terme « garantit » contenu dans la phrase que proposait le Gouvernement. « Sans le terme “garantit”, le projet de loi n’apporterait aucune amélioration, aboutirait à une réforme constitutionnelle purement symbolique et, s’il a lieu, un référendum à but entièrement politique à quelques mois des présidentielles », avait quant à lui prévenu le « collectif Notre Constitution écologique » avant l’adoption des amendements par les commissions sénatoriales.

La nature est réellement trop importante et dans un tel état critique actuel, pour la confier seulement à des candidats écolos politiques

Citons également « La France préserve l’environnement ainsi que la diversité biologique et agit contre le dérèglement climatique, dans les conditions prévues par la Charte de l’environnement de 2004 » cette phrase est issue du projet de loi de révision constitutionnelle relatif à la préservation de l’environnement après son examen les 4 et 5 mai derniers par les commissions des lois et de l’aménagement du territoire du Sénat.

Face à l’urgence climatique, face à la disparition quotidienne -et définitive- de plusieurs espèces d’insectes et de végétaux, on est en droit de se poser la question sur le bien fondé de confier la défense de notre environnement et des sciences écologistes aux seuls élus qui se présentent encore comme des élus politiques «verts ou écolos» ? Tout élu, chaque élu doit désormais “être vert et écolo”C’est çà, la réelle urgence climatique.

La nature est réellement trop importante et dans un tel état critique actuel pour la confier seulement à des candidats écolos politiques, tous urbains issus uniquement du béton et du goudron, et bien souvent trop ignorants des réalités pratiques, techniques, physiques de la nature, de la végétation, des forêts et de l’agriculture. Essayez en effet de demander à un grand “élu vert”, quand et comment, on doit planter des “petit-pois” ? vous serez surpris.e des non-réponses dans des cas nombreux (Ndlr ; pour l’avoir fait moi-même).

La défense de la nature et des espèces animales ne doit plus dépendre uniquement d’ambitieux « personnels politicards » mais de chacun d’entre nous et au quotidien, ainsi cela avancera plus vite vers une amélioration concrète.

C’est du moins une idée, rien qu’une idée personnelle et sans attaque personnelle, dans un monde qui revendique pourtant encore, “la liberté d’expression” pour tous.

Sources : la rédaction, AFP, Assemblée Nationale, Sénat

Michel Hugues Michel HUGUES PHOTOGRAPHY official site - www.michelhugues.com

 

 

 

Vous pouvez commenter et / ou “liker” cet éditorial

 

Sénat

En savoir bien plus : (communiqué de presse du Sénat du Mercredi 5 Mai 2021) Préservation de l’environnement : les commissions du Sénat plaident pour une révision constitutionnelle aux effets maîtrisés :Réunies les 4 et 5 mai 2021, la commission des lois et la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat ont adopté deux amendements identiques visant à modifier la rédaction de l’article unique du projet de loi constitutionnelle complétant l’article 1er de la Constitution et relatif à la préservation de l’environnement, adopté sans modification par l’Assemblée nationale en première lecture. Convaincues de la nécessité de rechercher de nouveaux instruments juridiques pour mettre fin à la dégradation continue de notre environnement, les deux commissions ont néanmoins considéré que le projet de révision constitutionnelle déposé par le Gouvernement ne pouvait pas être adopté en l’état. [… Lire la suite sur le site officiel du Sénat...]

france_nature_environnement“un texte très loin de répondre au défi climatique” … Selon l’ association FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT : “Des débats verrouillés … Quelques petits pas, parfois en arrière …De grandes lacunes et des non-dits … Un parcours parlementaire en trompe-l’œil…” Le Haut Conseil pour le Climat, le Conseil d’Etat, le Conseil National pour la Transition Ecologique, le Conseil Economique Sociale et Environnemental, la Convention Citoyenne pour le Climat, les experts des ONG environnementales dont bien évidemment France Nature Environnement et même le Boston Consulting Group, l’agence de conseil mandatée par le gouvernement : toutes les instances sollicitées avaient souligné les larges insuffisances du projet de loi Climat & Résilience et son impact beaucoup trop limité sur nos émissions de gaz à effet de serre… Malgré l’urgence à agir rappelée par tous les scientifiques. [… Lire la Suite …]

Découvrir la page ACTUS : Matériels & Equipment photographique ? […Ouvrir…]

 

© Copyright www.michelhugues.com 2021


Restez informé.es de chaque nouvelle publication de galeries-photo ou de nouvelles “Stories Nature”


 

c'est pas bien de vouloir VOLER UNE PHOTO de quelqu'un d'autre

error: contenu protégé